Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

500 personnes pour le climat dans les rues de Strasbourg

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass, France Bleu

Le collectif Citoyen.ne.s pour le Climat a réuni ce samedi après-midi 500 personnes qui ont défilé dans les rues de Strasbourg avant de participer à un festival devant le Palais Universitaire avec des stands associatifs et des ateliers de sensibilisation et de formation à l'écologie

500 personnes ont participé à la marche pour le climat à Strasbourg
500 personnes ont participé à la marche pour le climat à Strasbourg © Radio France - Olivier Vogel

Une fanfare, des banderoles et des citoyens, comme Fabrice, qui veulent donner de la voix derrière leurs masques : "il fait beau mais trop chaud, je voudrais que notre cher président de la République baisse le chauffage".

La maire Jeanne Barseghian (en jaune et noir) dans le cortège
La maire Jeanne Barseghian (en jaune et noir) dans le cortège © Radio France - Olivier Vogel

Dans le cortège, beaucoup d'habitués, comme Jeanne Barseghian, la maire écologiste de Strasbourg et une partie de son équipe municipale et eurométropolitaine. "Je suis présente à toutes les marches pour le climat depuis des années, c'était une évidence d'être là aujourd'hui".

Au départ de la marche
Au départ de la marche © Radio France - Olivier Vogel
Dans le cortège
Dans le cortège © Radio France - Olivier Vogel

Une marche pour le climat par temps de Covid, c'est un peu moins de participants, 500, que lors des précédentes éditions. "On est là malgré le fait qu'un virus circule", explique Colin, l'un des organisateurs, "mais en même temps on se dit qu'il faut vraiment qu'on reste mobilisés, le virus fait des dégâts mais le dérèglement climatique aussi".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess