Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

98% des Manchois reçoivent une eau du robinet de qualité selon une étude de l'UFC Que Choisir

-
Par , France Bleu Cotentin

L'UFC Que Choisir publie une étude qui révèle que l'eau du robinet est de qualité dans la Manche mais qu'il reste des progrès possibles. Des éléments indésirables ont été détectés dans 2% des analyses.

Une eau du robinet de qualité dans la Manche mais des progrès possibles.
Une eau du robinet de qualité dans la Manche mais des progrès possibles. - Illustration

98% des foyers reçoivent une eau du robinet de qualité dans la Manche. Un chiffre satisfaisant mais que l'on peut encore améliorer sur les 2% restant pour l'association de consommateurs UFC Que Choisir. 

De l'arsenic et des bromates détectés

Cela peut sembler surprenant mais de l'arsenic a été détecté dans deux communes du département. Présent en quantités extrêmement faibles, ce n'est pas dangereux pour la santé mais les analyses d'il y a deux ans en contenaient déjà. C'est cette répétition qui incite l'association à mettre en avant cette présence. 

Des bromates ont également été repérés sur 13 centres de distribution d'eau. Cet composé vient d'un problème de traitement de l'eau, souvent par un processus de javellisation et concerne surtout des communes rurales dans la Manche et le sud de Cherbourg. 

La présence de ces deux produits dans les quantités détectées n'est pas dangereuse pour la santé mais l'UFC Que Choisir voudrait les voir disparaître des analyses pour une eau irréprochable à l'avenir. Afin de rendre plus lisible des informations sur la qualité de l'eau, une carte interactive est disponible : il suffit d'entrer le code postal de sa commune et on obtient les données sur son lieu d'habitation. 

La carte interactive de l'UFC Que Choisir permet de visualiser les données de qualité de l'eau et d'entrer dans le détail pour repérer les produits indésirables.
La carte interactive de l'UFC Que Choisir permet de visualiser les données de qualité de l'eau et d'entrer dans le détail pour repérer les produits indésirables. - Capture d'écran UFC Que Choisir Manche

Mise en garde sur les pesticides 

Le Manche a peu de problèmes de pesticides, en particulier si on la compare à ses voisins. Pourtant, l'UFC Que Choisir veut mettre en garde contre certains pesticides qui peuvent être des perturbateurs endocriniens. L'association fait remarquer que les seuils de tolérance européens des pesticides sont si élevés qu'ils sont rarement dépassés. Or, les perturbateurs endocriniens peuvent être néfastes même en petites quantités

Dans la Manche, l'étude montre qu'en moyenne 24% des analyses pourtant conformes aux normes, présentent des pesticides soupçonnés d'être des perturbateurs endocriniens. L'UFC Que Choisir appelle donc à l'interdiction de ces pesticides par principe de précaution et lance une pétition

Choix de la station

À venir dansDanssecondess