Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Grève du 5 décembre : entre 806.000 et 1,5 million de manifestants en France
Environnement

À Ajaccio, un collectif citoyen veut sauvegarder la Pietrina, "dernier poumon vert du centre-ville"

-
Par , France Bleu RCFM, France Bleu

Le parc de la Pietrina, situé juste au-dessus du lycée Laetitia à Ajaccio a été classé en zone constructible par la mairie. Une aberration pour le collectif "Sonniu d'Ortu" qui réclame un classement en zone naturelle ou agricole. Ce parc sera au cœur du PLU, voté ce lundi soir au conseil municipal.

Le parc de la Pietrina, qui s'étend sur quatre hectares, situé juste au-dessus du lycée Laetitia
Le parc de la Pietrina, qui s'étend sur quatre hectares, situé juste au-dessus du lycée Laetitia © Radio France

Ajaccio, France

Au-dessus du lycée Laetitia à Ajaccio, le parc de la Pietrina s'étend sur quatre hectares. "C'est le dernier poumon vert au cœur de la ville" considère le collectif citoyen Sonniu d'Ortu. Pourtant, suite à une enquête publique menée cet été, la ville d'Ajaccio a classé cet espace en zone constructible. Cette appréciation doit être entérinée ce lundi soir, dans le cadre du vote du Plan local d'urbanisme (PLU).

Quatre hectares de nature menacés

"Il y a des oliviers, au printemps on y voit même des tortues Hermann, c'est un parc qui est redevenu sauvage!" s'exclame Felicia Susini, une riveraine membre du collectif et qui habite dans le quartier depuis dix ans. Chaque jour, elle voit le parc de la Pietrina depuis son balcon et est scandalisée par l'appréciation de la municipalité. Elle et d'autres membres du collectif estiment que l'enquête publique diligentée cet été n'a pas pris en compte certaines spécificités de la Pietrina, notamment la présence de tortues Hermann, une espèce protégée. "L'enquête n'a rien voulu trouver ! Nous on les voit les tortues, on peut même les compter au printemps ! Donc là-dessus, il y a vraiment un travail qui est à refaire" selon Dominique Martinetti, membre de Sonniu d'Ortu.

Une pétition en ligne pour alerter les Ajacciens

Le collectif Sonniu d'Ortu espère peser dans l'opinion publique avant le vote du PLU ce lundi soir au conseil municipal d'Ajaccio. Deux pétitions ont ainsi été lancées il y a quelques jours. L'une, version papier et l'autre en ligne, sur internet. Cette dernière a déjà recueillie plus de 11.000 signatures. "Ce parc de la Pietrina est encore malheureusement très peu connu de la part des Ajacciens. Nous, on veut le rendre visible et on aimerait qu'il soit accessible à tous ! Cet espace naturel est essentiel pour la biodiversité et pour la ville, si on ne veut pas que le béton soit roi !" lance Felicia Susini, riveraine engagée. 

Cet espace naturel est essentiel pour la biodiversité et pour la ville si on ne veut pas que le béton soit roi 

Le collectif Sonniu d'Ortu a également envoyé une lettre écrite au maire d'Ajaccio, Laurent Marcangeli, pour demander le reclassement de la Pietrina. Si le classement reste inchangé suite au vote du PLU ce lundi soir, les membres du collectif promettent de ne pas baisser les bras. "On sait très bien qu'il va falloir se battre !". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu