Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : L'Océan du Futur : un enjeu primordial

À Cherbourg il existe un havre de paix pour les tortues échouées

-
Par , France Bleu Cotentin

À Cherbourg il existe un havre de paix pour les tortues échouées sur le littoral de la Manche

Mathilde, la tortue de mer de la Cité de la Mer.
Mathilde, la tortue de mer de la Cité de la Mer. © Radio France - Véronique Houdan

À Cherbourg il existe un havre de paix pour les tortues échouées sur le littoral de la Manche

Des tortues marines peuvent s’échouer sur le littoral de la Manche pour diverses causes.  Que faire et qui contacter si vous trouvez une tortue ?
Voici quelques conseils sur la conduite à tenir.

Mathilde, la tortue de mer de la Cité de la Mer.
Mathilde, la tortue de mer de la Cité de la Mer. © Radio France - Véronique Houdan

Que faire si vous trouvez une tortue échouée sur la plage ?

La tortue peut être blessée ou inanimée :

  • N’intervenez pas, ne la touchez pas en raison des risques sanitaires
  • Prévenez le service biologie de La Cité de la Mer : 02 33 20 26 50 (numéro disponible 24h/24h)

Quelles sont les causes possibles d'échouages ?

En mer de la Manche, 4 espèces de tortues fréquentent le littoral (la tortue Caouanne, la tortue Luth, la tortue Verte et la tortue de Kemp). Depuis une cinquantaine d’années, une centaine d’observations portant sur 5 espèces de tortues marines ont été relevées (rapport IFREMER – de 1953 à 2011).  Aujourd’hui, la population des tortues marines est menacée. La tortue Caouanne est classée dans la catégorie « en danger » depuis 2015 sur la liste de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (IUCN).

  • Épuisement dû au froid
  • Victime de maladie, de chocs avec les embarcations
  • Victime de la pollution notamment à cause des sacs plastiques qu’elles confondent avec les méduses
     

Qu'est ce qu'un centre de transit ?

Le centre de transit de La Cité de la Mer est un espace non visible du public, spécialement aménagé pour y recueillir une tortue marine qui nécessiterait du repos et de l’observation de la part de l’équipe. Cette pièce comprend 2 bacs, une table pour y poser en toute sécurité un individu, un palan de manipulation et l’ensemble des ressources nécessaires aux biologistes pour prévenir les autorités compétentes et établir un rapport. L’espace peut accueillir au maximum 2 tortues simultanément.

Le centre de transit a été aménagé à l’issue de la validation de la Préfecture de la Manche (« service de la coordination des politiques publiques et de l’appui territorial – bureau de l’environnement et concertation publique »), des autorités vétérinaires telles que la DDPP (Direction Départementale de la Protection des Populations) et la DREAL (Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement du logement) afin de respecter toutes les normes obligatoires. Celles-ci seront systématiquement prévenues en cas d’accueil d’un animal échoué.

Au-delà de ses expositions, La Cité de la Mer avec cet aménagement, prolonge son action de mission de service public. 24h/24h, l’équipe se tiendra à disposition pour s’organiser en cas de signalement et mettra tout en œuvre pour répondre rapidement à l’accueil d’une tortue marine caouanne.

En coulisses que se passe-t-il ?

Suite à l’appel, l’équipe de La Cité de la Mer peut, depuis le Mont Saint-Michel jusqu’au Tréport, venir chercher l’animal :

  • Le transport s’effectue dans un bac adapté à sa taille
  • Pendant son transport, l’animal sera humidifié régulièrement
  • A son arrivée à La Cité de la Mer, l’animal sera soigneusement analysé par l’équipe, supervisée par Laurent FOURE « capacitaire tortue »
  • Un rapport sera communiqué à l’Aquarium de la Rochelle avec l’objectif de transférer l’animal rapidement, sous 3 à 4 jours maximum, en fonction des conclusions des équipes et des autorités vétérinaires locales

Aucun soin ne sera donné à La Cité de la Mer, le centre de la Rochelle étant le seul centre habilité à en dispenser.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess