Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

À Gignac, le problème des mauvaises odeurs perdure

-
Par , France Bleu Hérault

En cause : Compost Environnement une entreprise installée depuis 2006 sur la commune et qui traite les boues des stations dépuration. Le problème n'est pas nouveau mais l'ouverture du lycée Simone Veil à quelques centaines de mètres début septembre a relancé la polémique.

La plateforme  de Compost Environnement à Gignac
La plateforme de Compost Environnement à Gignac © Radio France - Sébastien Garnier

Compost Environnement, une entreprise installée depuis 2006 sur la commune en bordure de l'autoroute A750 et qui traite les boues des stations dépuration. Le problème n'est pas nouveau mais l'ouverture  du lycée Simone Veil  à quelques centaines de mètres début septembre a relancé la polémique.

Le nouveau  lycée est aux premières loges

Maud, Loan et Jessica  sont élèves de seconde et les odeurs de compost perturbent leur quotidien : "ça sent vraiment fort, ça pue la merde, on dirait que ça reste collé , ça te lâche pas" racontent-ils. Du lycée, on aperçoit la station d'épuration et la plateforme  de valorisation juste a coté. Les odeurs sont ressenties jusqu’à 1,5 kilomètres à la ronde. Des centaines de riverains se plaignent de ne pas pouvoir  manger dehors  ou dormir fenêtres ouvertes l'été. 

Le nouveau lycée Simone Veil de Gignac
Le nouveau lycée Simone Veil de Gignac © Radio France - Sébastien Garnier

Lors d'un déjeuner en famille dans notre jardin,  on avait l'impression d'avoir un rat crevé sous la table. La nuit, il faut fermer les fenêtres car vous avez l'impression qu'il y a un tas d’excréments dans votre chambre" se plaint Gérard Agonayan le président de l'association "Cadre de vie"  

Trop de boues traitées

Lorsque Compost Environnement est arrivée en 2006, les quantités de boues traitées étaient bien moindre explique le maire de Gignac Jean François Soto. Aujourd'hui elles viennent de  Béziers, Pezenas, Saint-Drézery. L'an dernier une étude olfactive a conclu que les odeurs  étaient six à sept fois supérieures au seuil autorisé. Le président de l'association  "Cadre de vie" Gérard Agonayan demande a la préfecture  plus de fermeté  en prononçant une fermeture provisoire en attendant un déménagement de la plateforme d'ici un ou deux  ans. 

Reportage 1

Reportage 2

Choix de la station

À venir dansDanssecondess