Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

À l'école primaire de Bouère, les enfants trient eux-mêmes leurs déchets

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Mayenne

L'école primaire des Tilleuls, à Bouère, a inauguré ce vendredi 29 novembre, une "station" de compostage derrière sa cantine. L'objectif : impliquer les enfants dans une démarche écologique, et leur apprendre de petits gestes pour l'environnement.

Christophe Charrier, chargé environnement à la ComCom du Pays de Meslay-Grez, fait découvrir le bac de compostage flambant neuf aux enfants de Bouère.
Christophe Charrier, chargé environnement à la ComCom du Pays de Meslay-Grez, fait découvrir le bac de compostage flambant neuf aux enfants de Bouère. © Radio France - Simon de Faucompret

Bouère, France

"Il y a déjà pas mal de choses dans notre station", se félicite Christophe Charrier, chargé de l'environnement à la communauté de communes du Pays de Meslay-Grez. C'est notamment à son initiative qu'un bac de compostage d'un mètre cube vient d'être installé, ce vendredi 29 novembre, derrière la cantine de l'école primaire des Tilleurs de Bouère (Mayenne).

Mieux trier pour mieux comprendre

Ce drôle d'outil conditionne déjà la vie scolaire des quelque 60 enfants qui mangent à la cantine de Bouère. "Au lieu de tout jeter, on va trier la salade, les déchets compostables", lance Nicolas Boutin, employé à la mairie de la commune en charge de la cantine. On trie, on verse dans un seau ... et on le pèse, pour savoir à peu près ce que représente par exemple, en déchets, deux semaines de cantine.

Avant de laisser la magie du compost opérer, les élèves trient minutieusement les déchets dans leur assiette ... et les pèsent. - Radio France
Avant de laisser la magie du compost opérer, les élèves trient minutieusement les déchets dans leur assiette ... et les pèsent. © Radio France - Simon de Faucompret

Au menu du jour : carottes râpées, tartiflette et salade, et salade de fruits en dessert. Autant dire qu'il ne reste plus grand-chose dans les assiettes ... "320 grammes !" après pesage minutieux du seau de déchets. Direction ensuite cette fameuse boîte en bois, cachée derrière le bâtiment de la cantine.

Les enfants sont intrigués, mais il se prêtent volontiers au jeu, et surtout, ils comprennent pourquoi ils le font. "Des fois, on laisse la peau des fruits ou des légumes dans l'assiette", clame Lana, 6 ans, d'un air très concentré. "À la place de mettre dans la poubelle normale, on met au recyclage." Et pourquoi, du coup ? "Bah, pour faire d'autres trucs ! Du jardinage !" Et en effet : le compost va notamment servir d'engrais pour les espaces verts communaux.

Une idée écolo parmi d'autres

Ce drôle de bac est une nouveauté pour les enfants de Bouère, mais l'idée en elle-même date de bientôt trois ans. "Nous avons en tout une dizaines de cantines dotées de stations de compostages, à l'échelle de la communauté de communes", révèle Christophe Charrier. 

L'initiative a été lancée en 2016, en coordination avec les communes volontaires. La ComCom participe aussi financièrement quand une école veut se doter, sachant que le prix varie selon la contenance du bac : le plus large, d'un mètre cube, coûte une soixantaine d'euros.

Pour ce qui concerne Bouère, cette bonne idée n'est pas isolée : elle prend tout son sens dans le cadre d'une opération plus durable. "Le thème qu'on a choisi à l'école, cette année, c'est la protection de l'environnement", expose Hélène Monnier, enseignante aux Tilleuls. Au bac de compostage s'ajoutent des interventions en classe de Christophe Charrier, mais aussi des sorties en plein air pour nettoyer l'espace public. "On a fait une journée de chasse aux déchets dans toute la commune depuis la rentrée", se souvient-elle. 

Entre deux seaux de déchets, les enfants sont invités à mettre une petite pelletée de terre ... et ils s'y prennent avec sérieux ! - Radio France
Entre deux seaux de déchets, les enfants sont invités à mettre une petite pelletée de terre ... et ils s'y prennent avec sérieux ! © Radio France - Simon de Faucompret

Bouteilles cachées dans les buissons, mégots, sacs plastique ... Les enfants aussi s'en souviennent : "Moi, j'ai trouvé une poupée au parc de l'étang", sourit Enzo, 7 ans. 

Cette volonté de mieux trier et de respecter la nature est affichée par de nombreux enfants. Au point même de donner quelques idées à leurs parents, qui n'ont pas tous un compost chez eux !

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu