Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

À Liffré, Extinction Rebellion fait la guerre au suremballage

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu

Ce samedi 9 novembre, une quinzaine de membres de l'organisation écologiste Extinction Rebellion ont investi le hall du Super U de Liffré, en Ille-et-Vilaine, pour faire la guerre aux suremballages dans les caddies des clients.

Les cinq caddies remplis de suremballages plastiques et cartons récupérés par Extinction Rebellion
Les cinq caddies remplis de suremballages plastiques et cartons récupérés par Extinction Rebellion © Radio France - François Rauzy

Liffré, France

Ils sont une quinzaine à se répartir les tâches avant de partir à l'action. Certains tracteront pour sensibiliser aux dangers du plastique et du suremballage. D'autres poseront la question "À qui profite la société de consommation?" aux clients du Super U et afficheront les réponses sur des pancartes à la sortie du magasin. Les derniers iront directement à la chasse aux suremballages dans les caddies des clients de la grande surface.

Deux caddies remplis d'emballages lors de l'action d'Extinction Rebellion à Liffré - Radio France
Deux caddies remplis d'emballages lors de l'action d'Extinction Rebellion à Liffré © Radio France - François Rauzy

À chaque passage de caddie, la question est la même : "bonjour, souhaitez-vous que nous regardions ensemble les emballages inutiles dans votre caddie ? Nous pouvons les récupérer pour vous si vous le souhaitez." Certains clients déclinent poliment, mais une grande partie d'entre eux fait l'effort de s'arrêter. Pour beaucoup, ils se débarrassent ici d'un carton autour d'un tube de dentifrice, là d'un sac plastique qui entoure leur laitue. Des emballages qu'ils auraient quoi qu'il arrive jeté une fois chez eux. Thierry a abandonné un carton de boîte de céréales : "Je soutiens ce qu'ils font. Même s'il me reste encore quelques emballages inutiles. On a pas le choix de prendre ou non tous ces cartons et plastiques !" Même constat pour Laurence : "J'ai jeté des cartons et plastiques. Soyons tous un peu plus éco-responsables!"

Maxime, membre d'Extinction Rebellion l'assure pourtant, il ne s'agit pas là de culpabiliser le consommateur : "on veut poser la question : est-ce que c'est la responsabilité du consommateur ? Celle du supermarché ? Celle de sa centrale d'achat, celle du producteur, ou encore du politique qui laisse faire ? Et en fait la réponse c'est probablement un peu toutes ces échelles."

Des militants d'Extinction Rebellion à la sortie du Super U de Liffré - Radio France
Des militants d'Extinction Rebellion à la sortie du Super U de Liffré © Radio France - François Rauzy

L'action des militants n'a pas été annoncée au propriétaire du supermarché, qui vient à la rencontre des activistes après près d'une heure d'action. Le ton monte rapidement : "vous faites partie des responsables de cette pollution plastique" lance une militante, "Je suis d'accord avec vous sur l'importance d'empêcher ce suremballage, mais vu la manière, le fait que vous ne m'ayez même pas prévenu ou pris le temps de dialoguer avec moi, je vous demande de vous en aller" répond le propriétaire. Ce que feront les membres du collectif quelques minutes plus tard, sur demande de la gendarmerie, après avoir rempli cinq caddies d'emballages et scandé : "Qui plastifie les mers récolte la colère" dans le hall de la grande surface.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu