Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A Monteux l'antenne de téléphonie de la discorde

-
Par , France Bleu Vaucluse

Dans la campagne montilienne les riverains du chemin des Marjoraines sont vent debout contre la construction d'un pylône de téléphonie mobile à forte puissance. Un pylône de 25 mètres doté de 6 antennes relais d'une portée de 6 kilomètres

Le collectif stop antennes Marjoraines déploie ses banderoles.
Le collectif stop antennes Marjoraines déploie ses banderoles. © Radio France - Jean-Pierre Burlet

Une pétition signée par 400 personnes circule dans le quartier depuis qu'une déclaration préalable de travaux a été affichée début juillet. C'est seulement à ce moment-là que l'existence de ce projet a été connue des riverains alors que la décision de construire ce pylône remonte au mois de février 2018. Pourtant la municipalité avait pris un arrêté d'opposition qui a été invalidé par le tribunal administratif de Nîmes en avril dernier.

Zone blanche ou zone verte ?

L'antenne de vingt-cinq mètres de haut portera six antennes relais d'une portée de six kilomètres et couvrira une zone de 360°  Les riverains se demandent quel est l'intérêt d'une telle installation alors que Monteux est loin d'être classé en zone blanche. Il existe d'ailleurs une autre antenne à quelques kilomètres de là, sur la cheminée de l'ancienne usine Martin.

Installé dans une zone agricole et résidentielle.

Ce pylône fait redouter aux voisins une pollution visuelle et évoquent aussi le principe de précaution sanitaire. Ce collectif "stop antennes Marjoraines" doit se constituer en association et organise des réunions de quartiers hebdomadaires. Des courriers ont été envoyés aux élus de la circonscription et des actions plus concrètes  pourraient être menées si les travaux venaient à commencer. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu