Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

À Nantes, des riverains s’opposent au projet d'une tour près du stade Marcel-Saupin

-
Par , , France Bleu Loire Océan

"La tour Saupin" doit culminer à 50 mètres de haut à Nantes. Les travaux seront lancés l'an prochain, entre le stade, le canal Saint-Félix, le bout de l'Erdre et la Loire. Des habitants n’en veulent pas.

Le panneau faune fluo sur le parking devant le stade Saupin.
Le panneau faune fluo sur le parking devant le stade Saupin. © Radio France - Victor VAsseur

Au sol, une ligne formée avec du sable délimite l'emplacement du futur immeuble. Il sera haut de cinquante mètres, avec 17 étages. Philippe a découvert le projet par hasard, avec un écriteau jaune fluo accroché à une grille : "Cet immeuble va défigurer le site. C’est la tour infernale, s’exclame Philippe. On a connu la Tour Bretagne dans les années 70 qui a été baptisé 'la tour infernale'. Celle-ci l’est tout autant à cet endroit-là."

Une piscine et une tour doit être construite près du stade Marcel-Saupin.
Une piscine et une tour doit être construite près du stade Marcel-Saupin. - Images extraites du dossier de presse de la Métropole

Pour l'instant, ici, c'est un parking, mais d'ici à trois ans, une piscine nordique sera construite, avec un immeuble adossé au stade Marcel-Saupin, comme si c'était une tribune. Jean-Pierre Meunier habite à Nantes depuis 24 ans. Il est membre du collectif "Les amis de la confluence Erdre-Loire" : "Un rooftop doit être construit au sommet de la tour, une petite guinguette. Elle nous diffuserait sa musique. On pense que l’endroit ne se prête pas à ce type d’équipement."

Trouver des alternatives

C'est aussi l'impact environnemental que dénoncent les riverains, comme Benoît : "Dans l’eau, il y a des civelles.  On peut voir des canards, des cormorans, il y aussi des poules d’eau, des hérons". "Ils sont très à l’aise" insiste Benoît. Une passe à poisson doit également être aménagée dans le secteur.

La tour doit être construite sur ce parking, près du stade Marcel-Saupin.
La tour doit être construite sur ce parking, près du stade Marcel-Saupin. © Radio France - Victor Vasseur

Ce que réclament aujourd'hui ces riverains, c'est le gel du projet et trouver des alternatives à cet immeuble. Un rassemblement aura lieu à 18 heures, sur le site, le mercredi 2 juin, pour la restitution de l’enquête publique. Les riverains ont lancé une pétition vendredi 21 mai contre le projet.

La métropole assure faire preuve de transparence

Thomas Quéro, l'adjoint à la maire de Nantes en charge de la Forme de la ville, de l'Urbanisme durable et des projets urbains, avec au second plan l'endroit où sera installées la tour et la piscine.
Thomas Quéro, l'adjoint à la maire de Nantes en charge de la Forme de la ville, de l'Urbanisme durable et des projets urbains, avec au second plan l'endroit où sera installées la tour et la piscine. © Radio France - Simon Cardona

D'après la métropole de Nantes, il est normal que les riverains ne soient pas consultés pour ce type de projet. "Il n'y a pas de démarche de dialogue citoyen en tant que tel puisqu'on est sur un projet immobilier dans le cadre d'une ZAC, comme les autres immeubles qui ont été construits sur la ZAC, explique Thomas Quéro, l'adjoint à la maire de Nantes en charge de la Forme de la ville, de l'Urbanisme durable et des projets urbains. Maintenant l'équipe de quartier, les élus de quartier sont là à leur disposition. On a déjà échangé sur la présentation de ce projet jeudi 20 mai et je pense qu'on a pu apporter un certain nombre de réponses. On est à leur disposition pour continuer à échanger sur les caractéristiques de ce projet."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess