Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

À Noirmoutier, les mimosas sont déjà en fleurs

-
Par , France Bleu Loire Océan

L'hiver doux et la pluie ont fait éclore les bourgeons avant l'heure sur l'île, avec plus de deux semaines d'avance. Beaucoup viennent de loin admirer le spectacle qui fait briller Noirmoutier chaque hiver.

Jérôme est un habitant gâté par la nature : il a dans son jardin une cinquantaine de mimosas en fleurs en cette fin janvier.
Jérôme est un habitant gâté par la nature : il a dans son jardin une cinquantaine de mimosas en fleurs en cette fin janvier. © Radio France - Victoria Koussa

Quand on est Noirmoutrin, on a grandi avec ces nuages de boulettes jaunes qui poussent dans les allées. "Pour moi, la première couleur de l'hiver, c'est le jaune", témoigne Jérôme, qui vit sur l'île depuis 3 ans, mais qui y séjournait petit. Une couleur dont il profite plus tôt que prévu, puisque les premières fleurs des mimosas se sont ouvertes sur l'île fin décembre, début janvier, avec plus de deux semaines d'avance par rapport à d'habitude. 

Un hiver doux et un micro climat propre à Noirmoutier

David Boutet, un paysagiste, ne s'inquiète pas plus que ça. "Ça arrive souvent, même si c'est vrai que c'est de plus en plus fréquemment... Il n'y a plus de saison", explique-t-il. "On a eu pas mal d'eau, un peu de soleil quand même de temps en temps, mais c'est vrai qu'ils sont vraiment beaux là !".  En règle générale, les mimosas fleurissent plutôt fin janvier, et non fin décembre/début janvier comme cette année.

Pas besoin de les entretenir, la nature s'en charge. En revanche, le paysagiste conseille de ne pas hésiter à "élaguer un bon coup dedans" pour éviter qu'en cas de coup de vent les branches ne s'envolent. D'après lui, avec les bourrasques de cet hiver, les fleurs risquent de tomber plus tôt cette année, avant la fin mars qui est habituellement la fin du spectacle. 

Quelques mimosas en fleurs dépassent des jardins des maisons, pour le plus grand bonheur des passants.
Quelques mimosas en fleurs dépassent des jardins des maisons, pour le plus grand bonheur des passants. © Radio France - Victoria Koussa

"Parfois, ça fait même mal aux yeux"

Les passants profitent du spectacle, mais surtout les habitants qui ont presque tous au moins un mimosa dans le jardin. Jérôme, lui, en a des centaines. "Depuis deux semaines, on est entouré par ce jaune magnifique qui change l'humeur du jour, même si c'est un jour gris, c'est génial. C'est un jaune radieux, parfois ça fait même mal aux yeux !", s'émerveille le nouveau Noirmoutrin, qui garde de très beaux souvenirs d'enfance avec son grand-père qui lui a appris beaucoup de choses sur ce petit arbre méditerranéen. 

Et en avoir autant chez soi, ça créé du lien. "On fait des bouquets, on les offre aux voisins, aux amis... Beaucoup de badauds s'arrêtent devant ma maison, c'est une fierté", raconte le trentenaire, avec le sourire. 

ÉCOUTEZ - Les mimosas en fleurs, un régal pour les habitants et les visiteurs qui viennent de loin pour les admirer.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess