Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A quoi va ressembler notre littoral dans 20, 50 ou 100 ans ?

Une récente étude montre l'évolution du "trait de côte" et donc de l'érosion de nos falaises seino-marines à 20, 50 et 100 ans. Cette étude permet aux élus d'adapter leur plan d'urbanisme. Au Havre et à Sainte-Adresse, habitants et élus connaissent parfaitement l'enjeu.

Entre Le Havre et Sainte-Adresse, ces panneaux sont fréquents au bout des impasses avec habitations, qui mènent au bord de falaise
Entre Le Havre et Sainte-Adresse, ces panneaux sont fréquents au bout des impasses avec habitations, qui mènent au bord de falaise © Radio France - Amélie Bonté

Sans grande surprise, l'érosion de nos falaises se poursuit et chaque année ce qu'on appelle le "trait de côte" recule. Cela signifie que la falaise s'effrite et parfois ça devient dangereux pour des habitations ou problématique avec des champs qui disparaissent. Il faut alors repenser l'urbanisme et c'est à cela que sert une étude qui vient d'être publiée par la direction départementale des territoires et de la mer (DDTM) qui montre les effets de l'érosion et de la montée des eaux sur notre littoral à échéance de 20, 50 et 100 ans. 

Plusieurs communes vont devoir s'adapter

ECOUTEZ Le reportage d'Amélie Bonté

A la limite entre Sainte-Adresse et Le Havre, en haut des falaises, Béatrice a choisit de vivre dans un petit paradis de nature avec la mer à perte de vue.

C'est la campagne à la ville, pas de bruit, une vue exceptionnelle."

La maison du voisin de Béatrice est la plus proche du bord de la falaise, le jardin à vue sur mer
La maison du voisin de Béatrice est la plus proche du bord de la falaise, le jardin à vue sur mer © Radio France - Amélie Bonté

N'étant pas la dernière maison au bord de la falaise, elle n'est pas très inquiète ! Tout comme François qui vit dans l'impasse voisine. Il y a cinq ans lors de son achat il a été prévenu du risque d'éboulement, ce qui est obligatoire : 

On a bien regardé sur les plans par rapport à la falaise, l'agent immobilier nous a rassuré, on a pas été inquiets plus que ça."

Pourtant il y a quelques années, des morceaux entiers de la falaise se sont décrochés à quelques mètres de chez lui :

Derrière la maison il y avait un petit chemin et aujourd'hui c'est interdit au public. Le bord de la falaise s'est rapproché du chemin."

Au cap de la Hève, à Sainte-Adresse, des panneaux jalonnent le chemin de randonnée pour rappeler les dangers aux promeneurs
Au cap de la Hève, à Sainte-Adresse, des panneaux jalonnent le chemin de randonnée pour rappeler les dangers aux promeneurs © Radio France - Amélie Bonté

Un phénomène qui s'accélère selon certaines études... en cause, l'activité humaine qui fait monter le niveau de la mer. Une problématique que connaît bien  Hubert Dejean de la Bâtie en tant que maire de Sainte Adresse et président du Conservatoire du Littoral : "Quand on a construit, on était pas trop prés de la falaise..."

ECOUTEZ Le président du conservatoire du Littoral, Hubert Dejean de la Bâtie

Il va falloir faire des choix : à certains endroits on va essayer de se battre car il y a un enjeu et à d'autres endroit, la nature va reprendre ses droits."

D'ailleurs certains riverains s'inquiètent du projet de la municipalité du Havre de construire un sentier du littoral qui rejoindra le plateau de Dollemard, trop en bord de falaise d'après pour certains.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess