Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

À Reims, les bénévoles de la table Lutonaise luttent contre le gaspillage alimentaire

Par

En France, dix millions de tonnes de nourriture consommable sont gaspillés chaque année. À Reims, les bénévoles de la table Lutonaise se réunissent tous les jeudis pour glaner les fruits et légumes destinés à la poubelle. L'objectif : les redistribuer aux personnes qui en ont besoin.

Les bénévoles de la table Lutonaise se retrouvent tous les jeudis à la fin du marché place Luton à Reims. Les bénévoles de la table Lutonaise se retrouvent tous les jeudis à la fin du marché place Luton à Reims.
Les bénévoles de la table Lutonaise se retrouvent tous les jeudis à la fin du marché place Luton à Reims. © Radio France - Manon Lombart-Brunel

"J'ai pris mon couteau et ma planche à découper pour venir donner un coup de main." Sur le marché de la place Luton à Reims, Catherine s'active. Elle est bénévole de la table Lutonaise, qui lutte contre le gaspillage alimentaire sur le marché. Devant elle, il y a une table remplie de fraises, d'oranges et de pommes. Tous ces fruits sont abîmés et récupérés gratuitement auprès des commerçants. "Regardez la pomme que j'ai prise, j'ai enlevé un tout petit morceau qui était gâté, décrit Catherine. Tout le reste était comestible, faut absolument pas mettre ça à la poubelle." 

Publicité
Logo France Bleu

Dix millions de tonnes d'aliments jetés 

Stéphane Gassmann est à l'initiative de ce projet. D'abord, il veut lutter contre les dix millions de tonnes d'aliments jetés chaque année en France mais c'est aussi un moyen, pour lui, d'allier écologie et solidarité : " Il y a trop de légumes qui ne sont pas consommés parce qu'ils sont moches et des personnes qui sont en précarité alimentaire. On essaye de faire un échange de bon procédé.

En France, dix millions de tonnes de nourriture sont jetés chaque année. © Radio France - Manon Lombart-Brunel

Christine est venue spécialement pour venir récupérer des fruits et des légumes. Dans son panier, des aubergines, des bananes ou encore des poivrons. Elle repart avec un sac bien rempli qui ne lui a rien coûté. "Ça aide, explique Christine. Ces temps-ci c'est vraiment difficile. Je trouve que c'est bien de lutter contre le gaspillage alimentaire parce qu'il y a des gens qui en ont besoin. Ce serait dommage de jeter ça pour en faire des ordures en plus." Pour que rien ne se perde, les bouts de fruits abîmés non distribués sont récupérés par la ferme Rémoise pour en faire du compost. 

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu