Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

À Veuil, on arrose les fleurs avec l'eau de pluie pendant la sécheresse

-
Par , France Bleu Berry

Seule commune labellisée "Quatre Fleurs" dans l'Indre, le village de Veuil est très vigilant à sa consommation d'eau. Paillage, plantes moins gourmandes, récupération de l'eau de pluie : les solutions sont multiples en cette période de sécheresse et de canicule.

Le village de Veuil est la seule commune de l'Indre labellisée "Quatre Fleurs"
Le village de Veuil est la seule commune de l'Indre labellisée "Quatre Fleurs" © Radio France - Jérôme Collin

C'est la première chose qui marque en arrivant à Veuil : des massifs de fleurs partout, des couleurs qui sautent aux yeux, et une odeur très agréable. Le village de près de 380 habitants est fier de figurer au palmarès des Villes et Villages Fleuris. Veuil se distingue en ayant quatre fleurs, le maximum. Et malgré la sécheresse actuelle et les températures caniculaires, les fleurs ont bonne mine. "C'est une fierté, je n'aurais jamais cru y arriver", sourit Bernadette. C'est elle qui s'occupe de l'entretien des espaces verts depuis près de 30 ans. "C'est un label touristique très porteur pour une commune rurale comme Veuil. C'est un moyen de se faire connaître du public", rappelle Marie-Christine Journoux, première adjointe au maire.

De très nombreuses idées pour réduire la consommation d'eau

La mairie de Veuil fait tout son possible pour trouver un équilibre entre la volonté de garder ce fleurissement exceptionnel et le respect de l'environnement. "Au niveau de l'arrosage, on faisait peut-être moins attention avant. Le manque d'eau est un problème aujourd'hui. On fait attention, on est très vigilant. On ne gaspille rien. Quand je prends de l'eau à un robinet, je mets un seau en-dessous pour récupérer l'eau", insiste Bernadette.

Depuis 2019, la mairie de Veuil a récupéré des cuves utilisées par des vignerons. Ainsi, l'eau de pluie est récupérée et il y a des réserves de plus de 8 000 mètres cube. "Les réserves d'eau de pluie vont nous permettre de maintenir l'arrosage de façon modérée. Et voilà comment on s'organise. Et nos fleurs se portent très bien", se réjouit le maire de Veuil, Joël Réty. Cela permet de ne plus puiser autant dans les réserves d'eau potable. "Depuis qu'on a les citernes, on économise énormément l'eau . Quand on a des périodes de sécheresse et de canicule, on utilise les cuves et l'eau de pluie pour arroser", explique Bernadette.

Les massifs de fleurs sont très bien entretenus par le personnel municipal et des bénévoles
Les massifs de fleurs sont très bien entretenus par le personnel municipal et des bénévoles © Radio France - Jérôme Collin

Le jury du label "Villes et villages fleuris" de plus en plus soucieux du respect de l'environnement

La mairie de Veuil a fait aussi ce travail d'économie de consommation en eau grâce à la pédagogie et à l'exigence du label "Villes et villages fleuris". "Par exemple, on fait du paillage et ça permet de réduire la consommation d'eau parce que ça garde plus longtemps la fraîcheur. C'est le jury du label qui nous a poussé à le faire", explique Bernadette. "Essayer de réduire les arrosages, changer la façon de faire le fleurissement, mettre des plantes vivaces moins gourmandes en eau, mettre plus d'arbustes : tout ça, c'est aussi grâce au label", précise-t-elle.

De grandes cuves ont été récupérées auprès de vignerons pour y stocker l'eau de pluie
De grandes cuves ont été récupérées auprès de vignerons pour y stocker l'eau de pluie © Radio France - Jérôme Collin
Choix de la station

À venir dansDanssecondess