Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Alerte inondations-crues : des habitants risquent d'être évacués en Seine-et-Marne

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Météo France a lancé ce lundi à 9h00 une alerte de vigilance météorologique pour des crues et des inondations. La préfète de Seine-et-Marne appelle à la vigilance et met en place un dispositif d'urgence. Les crues sont attendues vers 20h00. Des habitants risquent d'être évacués.

Attention aux crues
Attention aux crues © Radio France - Martin Broyer

Attention si vous habitez ou si vous devez vous déplacer en Seine-et-Marne ce lundi. Météo France a lancé à 9h00 ce matin une alerte de vigilance météo pour des crues et des inondations dans ce département. L'épisode de crue doit débuter vers 20h00. 

Il y a une alerte de vigilance jaune pour les bassins Marne-Aval et pour Petit/Grand Morin.

Il a beaucoup plu dans la nuit de dimanche à lundi. Des rivières de Seine-et-Marne en particulier celle des deux Morins sont sorties de leur lits ce lundi matin. Les pluies de ce lundi soir devraient  provoquer de nouvelles crues. La Ferté-Gaucher, Coulommiers, Crécy-la-Chapelle et Condé-Sainte-Libiaire pourraient être inondées comme en 2016. Le pic de crue est attendu entre 12h00 et 15h00 mardi 4 février 2020.

Les plans communaux de sauvegarde sont en cours d'activation par les maires dans les communes impactées. Les habitants des zones qui risquent d'être les plus touchées pourraient être évacués dès ce lundi soir.

Les maires demandent aux habitants de protéger leurs maisons

À Crécy-la-Chapelle par exemple, le maire a commencé à distribuer des parpaings à ses habitants pour qu'ils protègent leur maison et surélèvent leurs meubles. Ils sont à disposition à la mairie qui restera ouverte jusqu'à 20h. Bernard Carouge et ses élus font également du porte-à-porte pour alerter les 1.500 habitants potentiellement menacés par cette montée des eaux. Une équipe d'agents communaux a aussi été réquisitionnée pour être d'alerte cette nuit et aider les habitants s'il le fallait.

Pas de distribution de parpaings chez les voisins de Condé-Sainte-Libiaire, mais le maire a fait fermer le quai de Marne pour éviter que les automobilistes s'y retrouvent les pneus dans l'eau. Fabrice Marcilly a aussi dû faire partir un camp de gens du voyage d'une trentaine de personnes. Il a prévu de passer la nuit à patrouiller pour s'assurer que l'eau ne monte pas.

Enfin, à La-Ferté-Gaucher, tous les habitants menacés, ils sont une centaine, ont reçu un texto d'alerte.

Attention si vous devez prendre la route 

Trois axes routiers sont particulièrement susceptibles d'être fermés à la circulation : la RD 14 à la Ferté Gaucher, la RD 204 à Jouarre et la RD 228 à Giremoutiers.

Les consignes de sécurité à respecter

Le Préfet de Seine-et-Marne demande à tous d'être très vigilant et de respecter les consignes de sécurité. 

Il faut fermer les portes, fenêtres, soupiraux, aérations pour ralentir l'entrée de l'eau et limiter les dégâts.

Il faut couper l'électricité et le gaz pour éviter électrocution ou explosion

Il faut monter dans les étages avec de l'eau potable, des vivres, des papiers d'identité, une radio à piles, une lampe de poche, des piles de rechange, des vêtements chauds, vos médicaments pour attendre les secours dans les meilleures conditions.

Ne prenez pas l'ascenseur pour éviter de rester bloqué.

Tenez-vous prêt à évacuer les lieux à la demande des autorités.

N'allez pas chercher les enfants à l'école, l'école les prend en charge.

Ne téléphonez pas, libérez les lignes pour les secours.

N'allez pas à pied ou en voiture dans une zone inondée car c’est s’exposer inutilement au danger.

Tenez-vous informé de la situation. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu