Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le masque chirurgical, le faux ami des allergiques

-
Par , France Bleu

C'est le retour de la saison des pollens de graminées qui court d'avril à juillet, mais cette année les allergiques seront un peu moins exposés grâce au port du masque chirurgical, rendu obligatoire en raison de la pandémie liée au Covid-19.

Le port du masque peut protéger contre les pollens les personnes souffrant d’allergie mais dans certaines conditions.
Le port du masque peut protéger contre les pollens les personnes souffrant d’allergie mais dans certaines conditions. © Radio France - Jean-Christophe Bourdillat

Avec le retour des beaux jours, c'est aussi le retour des pollens et des allergies qui touchent un français sur quatre. Nez qui coule, éternuements, yeux rouges, pour les allergiques le port du masque sera un précieux allier cette année, mais il ne doit pas les dispenser de suivre leur traitement habituel. 

Le masque chirurgical bouclier contre les pollens ?

La fédération française d'allergologie "recommande le port du masque" pour protéger les allergiques "surtout quand ils sortent à l'extérieur" explique Yann Dubreil, allergologue, membre du Réseau National de Surveillance Aérobiologique contacté par Clémence Pénard de France Bleu Loire Océan. 

Mais ce n'est pas la solution miracle, surtout s'il n'est pas porté bien serré sur le visage. Sinon les pollens et autres petites particules peuvent rentrer "sur les cotés des masques chirurgicaux qui sont un peu volant au vent" nuance l'allergologue. Il recommande aux allergiques de privilégier l'usage des masques de type FFP2 qui ont une meilleure adhérence "au niveau des joues et limitent plus l'impact des pollens" selon le Dr Dubreil.

Ne pas interrompre ses traitements

Cependant dès que vous éternuez le masque devient humide. Il ne protège plus, que ce soit contre les pollens ou contre les virus explique le Centre d’Allergie Suisse qui conseille aux allergiques de prendre leurs médicaments antiallergiques avant de quitter la maison, afin d’inhiber les éternuements ou le besoin de tousser.

La priorité pour les allergiques, malgré l'épidémie de coronavirus, est de maintenir leur traitement de fond pour mieux contrôler l'asthme et éviter les complications.

Différencier les symptômes du Covid-19 et de l'allergie aux pollens

Comme le rappelle le RNSA, la toux sèche ou les problèmes respiratoires liés à l'asthme sont assez semblables à ceux des premiers symptômes de l'infection au Covid-19 mais ce qui fait la grande différence pour le Covid-19 c'est le syndrome grippal (douleurs, courbatures, fièvre). Dans le doute n'hésitez pas à consulter votre médecin ou un allergologue.

La saison des graminées débute

Dans son dernier bulletin du 23 avril 2021, le réseau national de Surveillance Aérobiologique (R.N.S.A.) note que "les concentrations de pollens de graminées augmentent à la faveur d’un temps printanier et de températures parfois dignes d'un mois d'été ! Cependant les concentrations de pollens de bouleau sont en baisse sur toute la France, le risque d’allergie ne dépassera plus le niveau moyen excepté en Ile-de-France où il pourra encore être élevé comme dans les départements de l’Essonne et des Hauts de Seine".

En France, les principales espèces végétales responsables des allergies sont :

  • les graminées (avril à juillet)
  • le bouleau (avril, surtout au nord de la France)
  • le cyprès (février à avril)
  • l'ambroisie à feuilles d'armoise (août, septembre) 
Choix de la station

À venir dansDanssecondess