Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Allier : le moustique tigre est surveillé de près par l'ARS

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Le département est entouré de zones infestées par ce moustique. Les services de l'ARS sont particulièrement vigilants pour éviter la prolifération de l'espèce. Des pièges sont notamment installés pour suivre l'évolution du nombre d'individus.

Le moustique tigre  est en Dordogne
Le moustique tigre est en Dordogne © Radio France - Marie DOminique PRIVE

L'Allier fait de la résistance alors que tous les départements limitrophes (Puy-de-Dôme, Loire, Saône-et-Loire, Nièvre) sont infestés par le moustique tigre. Cette situation amène à la vigilance de l'ARS.

L'Allier est entouré de départements où la présence du moustique tigre est importante.
L'Allier est entouré de départements où la présence du moustique tigre est importante. - Ministère de la Santé

"On a un programme de prévention et de surveillance depuis plusieurs années", explique Julien Neasta, responsable du Pôle santé publique de l'ARS dans l'Allier. 

Les pièges pondoirs sont le principal outil utilisé par les autorités pour connaître la situation. Il s'agit de seaux remplis d'eau, "dans lesquels les moustiques vont aller pondre", expose Lionel Sartini, agent de démoustication chez EID.

Le piège pondoir permet de jauger le nombre de larves de moustiques tigres.
Le piège pondoir permet de jauger le nombre de larves de moustiques tigres. © Radio France - Thomas Pinaroli

Il y en a une quarantaine dans le département, principalement autour de Vichy, Montluçon et Moulins. Leur installation est réfléchie : "Ils sont placés autour des lieux de population, des écoles, des aéroports", poursuit Lionel Sartini.

Relevés toutes les trois semaines, les pièges permettent de savoir si un grand nombre de larves de moustiques tigres est présent, et donc si l'espèce se développe.

Les habitants appelés à participer

Tous les habitants sont aussi appelés à se mobiliser pour éviter la prolifération du moustique tigre dans l'Allier.

Julien Neasta rappelle les bons réflexes : "Il faut éviter de laisser de l'eau stagnante, des piscines non couvertes, des pots de fleurs, des bidons".

L'ARS compte aussi sur les citoyens pour signaler tout cas suspect sur la plateforme en ligne. Le moustique tigre se caractérise par sa petite taille et surtout ses rayures noires sur l'abdomen.

Tous ces efforts sont nécessaires car "le moustique tigre peut propager des maladies graves telles que la dengue", alerte le responsable de l'ARS.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess