Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Amende record de 1,3 million d'euros pour la compagnie aérienne Vueling et ses décollages de nuit

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

La compagnie aérienne low cost espagnole Vueling a écopé d'une amende record de 1,3 million d'euros pour des décollages de nuit non autorisés, notamment à Roissy en 2018. C'est ce que révèle dans un communiqué l'Autorité de contrôle des nuisances aéroportuaires à l'origine de cette sanction.

Avions à l'aéroport Roissy Charles-De-Gaulle (Val-d'Oise) Image d'illustration.
Avions à l'aéroport Roissy Charles-De-Gaulle (Val-d'Oise) Image d'illustration. © Radio France - Marine Chailloux

Île-de-France, France

Vueling Airlines a été épinglée par l'Autorité de contrôle des nuisances aéroportuaires (ACNUSA) pour 91 affaires. La compagnie Low cost espagnole va devoir payer une amende globale d'1,3 million d'euros : c'est un record.

Des décollages de nuit pas autorisés

La compagnie aérienne "a commis un nombre élevé de manquements à la réglementation environnementale" surtout en 2018 dans plusieurs aéroports français mais principalement à Roissy-Charles-de-Gaulle, indique l'ACNUSA dans un communiqué. L'Autorité de contrôle précise que la compagnie espagnole a fait décoller ses avions sur des créneaux nocturnes alors qu'elle n'avait pas d'autorisations pour ces horaires.

Vueling Airlines a plaidé coupable

La compagnie aérienne a "reconnu les faits pour lesquels elle était poursuivie", indique l'ACNUSA. La compagnie, qui a amélioré sa régularité, a commis beaucoup moins d'infractions au cours de l'été 2019 par rapport à la même période en 2018. 

L'ACNUSA estime que pour protéger les populations qui souffrent du passage répété des avions, il faut faire des efforts sur les grands aéroports pour que les règles environnementales soient respectées. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu