Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Amiens : avec la bambouseraie, le jardin d'Octopus se dévoile sur le parvis de la gare

-
Par , France Bleu Picardie

Projet "vert" sur la place de la gare d'Amiens "le jardin d'Octopus" commence à voir le jour, avec la fin de sa première phase : l'installation en cours de 120 bambous d'ici le début du mois d'Août.

La place de la gare d'Amiens se verdit avec l'arrivée progressive de 120 bambous, dans le cadre de la création du "Jardin d'Octopus"
La place de la gare d'Amiens se verdit avec l'arrivée progressive de 120 bambous, dans le cadre de la création du "Jardin d'Octopus" © Radio France - Alexandre Lepère

Si vous avez récemment pris un train à la gare SNCF d'Amiens, vous avez certainement remarqué qu'il y a un peu plus de verdure qu'avant sur la place Alphonse-Fiquet, en contre-bas du hall d'entrée. La place est actuellement en travaux : une bambouseraie est en cours d'installation ! 

Un projet porté par la mairie, d'un coût total de 200 000 euros. 83 bambous, d'une dizaine de mètres de hauteur, sont implantés depuis le samedi 18 juillet. Au total, un peu plus de 120 bambous seront installés, disposés en carré.

Le bambou, une plante choisie volontairement par l'architecte paysagiste Thierry Huau, l'un des concepteurs de ce "jardin d'Octopus", en association avec un dessinateur (François Schuiten) et un sculpteur (Pierre Matter).  La plante est résistante au vent et au froid, et peut atteindre 23 mètres de haut, en formant une canopée au sommet.  "Chaque groupe de bambous va pouvoir émettre une cinquantaine de nouvelles pousses comme une herbe, et chaque nouvelle pousse va faire un mètre de plus pratiquement chaque année"  se réjouit déjà Thierry Huau.

Projet "vert", sonnant comme un hommage à l'imaginaire de l'écrivain Jules Verne, le jardin d'Octopus se dévoilera réellement au public début août, avec la réouverture de la place Alphonse Fiquet, après les travaux.

Le paysagiste Thierry Huau (chemise blanche) présente à la maire d'Amiens Brigitte Fouré l'installation des bambous sur la pente de la place de la gare
Le paysagiste Thierry Huau (chemise blanche) présente à la maire d'Amiens Brigitte Fouré l'installation des bambous sur la pente de la place de la gare © Radio France - Alexandre Lepère

Un spectacle lumineux et musical sur la nouvelle fontaine d'eau dés cet hiver

Ces bambous ne sont en fait que la première partie du projet. La deuxième partie de ce jardin d'Octopus sera pour la fin du mois d’août, avec l'appel d'offres sur la production d'un spectacle lumineux et musical, autour de la fontaine d'eau, construite cet automne. Un spectacle toujours sur l'imaginaire de Jules Verne : "de nuit, à partir de l'hiver, vous aurez dès 17h une féerie sur la place"  imagine Thierry Huau.

La présentation de cette fontaine est espérée par la mairie d'Amiens en fin d'année 2020, pour le début du marché de Noël.

Le jardin doit aussi accueillir "le Calamar géant", une grande sculpture en bronze, toujours dans le style de l'imaginaire de Jules Verne. Cette dernière partie est prévue pour l'année de 2021.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess