Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Profitez du confinement pour aider des scientifiques à identifier les animaux du Mont-Blanc

-
Par , France Bleu Pays de Savoie, France Bleu

Depuis 10 jours, le CREA, le Centre de Recherche sur les Ecosystèmes d'altitude, propose aux citoyens du monde entier de l'aider à identifier des centaines de milliers d'animaux alpins, grâce à des photos.

Dès qu'un animal passe devant l'un des 40 appareils photos disséminés sur les versants français du massif du mont-Blanc, il est photographié
Dès qu'un animal passe devant l'un des 40 appareils photos disséminés sur les versants français du massif du mont-Blanc, il est photographié - CREA

Ils profitent du confinement pour demander un coup de main aux citoyens. La Communauté de Communes de la Vallée de Chamonix-Mont-Blanc et le CREA Mont-Blanc, lancent Wild Mont-Blanc, un programme original de "Science participative en montagne" à la fois scientifique, ludique et éducatif.

Des centaines de milliers de photos d'animaux à identifier depuis chez soi

Cerfs, chevreuils, chamois, lagopèdes, et tétras sont les animaux les plus photographiés
Cerfs, chevreuils, chamois, lagopèdes, et tétras sont les animaux les plus photographiés - CREA

Une quarantaine d’appareils photos automatiques ont été installés entre 1.300 mètres et 2.700 mètres d’altitude, sur différents versants du Massif du Mont-Blanc. Ils permettent de suivre l’activité des animaux alpins. Une photo d’un animal est prise dès que celui-ci passe devant l’appareil. Plusieurs centaines de milliers de clichés ont ainsi été prises depuis 2018.

Depuis dix jours, ces photos sont disponibles sur la plateforme Wild Mont-Blanc, où, en français et en anglais, chaque citoyen qui le souhaite peut se prendre au jeu, et contribuer au projet d'identification. Des outils d'aide à l'identification sont proposés pour que les naturalistes néophytes puissent apprendre rapidement à reconnaître les espèces. 

Chaque photo est exploitée par 15 observateurs différents
Chaque photo est exploitée par 15 observateurs différents - CREA

Comprendre l'adaptation de la faune alpine au changement climatique

L'objectif du projet Wild Mont-Blanc est de permettre aux scientifiques du CREA de mieux comprendre comment les animaux s’adaptent aux changements importants de leur environnement : déplacements des espèces, rythme d’activité, comportement alimentaire, et date de mue pour les animaux concernés comme le lièvre variable, le lagopède alpin, ou l'hermine.

Toutes les infos pratiques

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu