Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Après la Meurthe-et-Moselle, le département vosgien placé en alerte sécheresse renforcée

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Après la Meurthe-et-Moselle, c'est au tour de la préfecture des Vosges de placer le département en alerte sécheresse renforcée. La période d'interdiction pour l'arrosage des pelouses, espaces verts ou potager s'étend désormais de 9h à 20h.

Image de désert au lac de Pierre-Percée, dans les Vosges. Photo prise en 2018.
Image de désert au lac de Pierre-Percée, dans les Vosges. Photo prise en 2018. © Radio France - Nathalie Broutin

La situation des cours d'eau ne s'arrange pas dans Vosges, avec un déficit pluviométrique qui perdure à cause des chaleurs estivales et le manque de précipitations. C'est dans ce contexte que la préfecture renforce son alerte sécheresse à compter de ce lundi 3 août. Des mesures de limitation d'usage de l'eau sont en vigueur depuis le 24 juillet, elles sont désormais plus restrictives, comme en Meurthe-et-Moselle depuis six jours

Interdiction de nettoyer sa terrasse 

En effet, l'interdiction d'arroser sa pelouse, son potager ainsi que tout espace vert privé ou public s'étend à présent de 9h à 20h. La préfecture indique dans un communiqué qu'il est toujours interdit de laver sa voiture en dehors des stations professionnelles, ainsi que de remplir sa piscine. Autre interdiction notable : celle de laver les voiries, les trottoirs ou de nettoyer les terrasses et les façades. 

L’ensemble de ces dispositions est applicable jusqu’au 30 septembre 2020. Les contrevenants s’exposent à des amendes de 1500 euros, 3000 euros pour les récidivistes.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess