Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Après Roissy, les opposants à l'extension de l'aéroport de Nice réclament aussi l'abandon du projet

-
Par , France Bleu Azur, France Bleu

Alors que le gouvernement vient de demander l'abandon du projet d'extension de l'aéroport parisien de Roissy-Charles-de-Gaulle, les opposants à l'extension du terminal 2 de l'aéroport Nice-C^te d'Azur rêvent d'une décision similaire.

Les opposants réclament l'abandon du projet d'extension du Terminal 2 de l'aéroport de Nice (illustration).
Les opposants réclament l'abandon du projet d'extension du Terminal 2 de l'aéroport de Nice (illustration). © Maxppp - Eric Ottino

Les opposants à l'extension de l'aéroport de Nice reprennent espoir, après l'abandon du projet d'extension de l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle, près de Paris. Le gouvernement juge que ce projet est devenu "obsolète" à l'heure de la lutte contre le réchauffement climatique et demande au gestionnaire, Aéroport de Paris, de l'abandonner.

À Nice, le projet d'extension du terminal 2 est toujours d'actualité. Mais pour ses opposants, il est temps de faire marche arrière. "Il faut faire preuve de réalisme et Christian Estrosi doit revenir sur sa décision initiale de donner un avis favorable à l'extension de cet aéroport", estime Jean-Marc Governatori, le président des élus écologistes à la mairie de Nice. Pour lui, une telle décision serait même "un gros signal de la part d'une ville aussi connue et aussi touristique" et pourrait "influencer le monde entier".

"C'est l'occasion pour le maire de Nice d'être cohérent avec ce qu'il prône", complète Juliette Chesnel-le-Roux, la présidente du groupe écologiste à la Métropole de Nice, qui rappelle les mesures prises récemment par la Métropole pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre. "Il faut qu'il prenne conscience que c'est diminuer le nombre d'avions et qu'il faut cesser ce projet absurde", estime-t-elle.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

"Le projet d'extension du T2, c'est 50% de trafic passager supplémentaire d'ici 2030, alors même que Christian Estrosi s'engage sur -55% de gaz à effet de serre en 2030, donc il y a une incohérente de fond", poursuit Airy Chrétien, le cofondateur du collectif citoyen 06. Pour lui, l'abandon de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes en Loire-Atlantique, puis l'Affaire du siècle et le récent abandon de l'extension de l'aéroport de Roissy prouvent que le vent est en train de tourner. Et il demande aux élus d'avoir "le courage et l'audace d'annoncer l'arrêt de leur soutien à ce projet climaticide".

Pas de comparaison possible entre Roissy et Nice, se défend la direction de l'aéroport

La société des aéroports de la Côte d'Azur, la Saca, refuse de son côté tout rapprochement entre le projet avorté à Roissy et le projet d'extension du terminal 2 à Nice. "On ne peut pas confondre les deux projets puisqu'à Roissy, il y avait une création de terminal alors qu'à Nice, nous voulons aménager un terminal existant pour adapter sa capacité d'accueil, explique le président du directoire de l'aéroport de Nice, Franck Goldnadel. Il n'y a pas de route supplémentaire et pas de poste de stationnement supplémentaire".

Et selon lui, cette extension permettra aussi d'accueillir davantage de passagers tout en respectant les règles de distanciation liées au coronavirus une fois que le trafic aérien reprendra. "Cet agrandissement était rendu nécessaire quand on traitait le trafic de 2019, les installations étaient déjà fortement saturées. Et en plus, avec le coronavirus et la nécessité de donner davantage de séparation entre les clients, je pense que plus que jamais, cette extension est nécessaire", insiste-t-il.

Plusieurs associations écologistes ont par ailleurs déposé un recours devant le tribunal administratif de Marseille pour tenter de faire annuler le permis de construire de l'extension du terminal 2 à Nice. Ce recours devrait être examiné dans les mois qui viennent.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess