Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Après un hiver pluvieux, sols secs et débits des cours d'eau en baisse en Creuse

-
Par , , France Bleu Creuse

La situation hydrologique de la Creuse se dégrade depuis la mi-mars. Le printemps est marqué par de longues périodes sèches et venteuses.

Cours d'eau creusois (illustration)
Cours d'eau creusois (illustration) © Radio France - Camille André

On a eu beaucoup de pluie cet hiver mais depuis la mi-mars le temps a souvent été sec et venteux. Les pluies se sont concentrées sur le début de l'année, mais depuis il n'y a eu qu'un quel épisode pluvieux. En conséquence, les sols se sont desséchés très vite, avec ce printemps inhabituellement sec. Les débits des cours d'eau sont en baisse, comparables à ceux du mois de juillet selon le comité "eau" réuni par la préfecture de la Creuse, le 21 avril. Les services publics de gestion de l'eau et les représentants des usagers notent aussi les sols extrêmement secs.

Chacun doit rester vigilant

Les exposés de Météo France, du Bureau de recherches géologiques et minières, et de la Direction départementale des territoires montrent qu’après un hiver pluvieux, "la situation se dégrade rapidement depuis la mi-mars", note la préfecture de la Creuse. Elle réunira un nouveau comité de l'eau dans un mois. De premières mesures réglementaires d’économie pourraient alors être prises. En attendant, la préfecture invite chacun à la plus grande vigilance pour préserver nos réserves. La situation n'est pas encore inquiétante, mais elle doit être surveillée. "Chacun doit commencer à économiser l'eau dans tous les gestes du quotidien" insiste la préfecture.  Des pluies dans les semaines à venir pourrait suffire à recharger les sols en eau. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess