Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Au Domaine Saint Sauveur dans l'Hérault, un cheval pour les travaux forestiers

-
Par , France Bleu Hérault

Le département de l’Hérault expérimente pour la première fois le débardage à cheval au Domaine Saint Sauveur à Saint-Clément de Rivière. Utilisé à la place d’un tracteur, l’animal permet notamment de préserver la biodiversité.

La jument Tendresse est chargée du débardage avec son maitre Emmanuel Didillon
La jument Tendresse est chargée du débardage avec son maitre Emmanuel Didillon - Christophe Cambon

Si vous êtes en pleine randonnée ou lancé sur votre VTT au bois de Saint Sauveur, ne soyez pas surpris de tomber sur un cheval de trait. L’animal sera sûrement en train de faire du débardage, c'est à dire tracter des morceaux de bois préalablement coupés afin d’entretenir et d’éclaircir la forêt.  Cela permet notamment de favoriser la croissance des arbres et prévenir le risque incendie.

Une opération nécessaire pour ce milieu naturel, comme l’explique Christophe Morgo vice président en charge de l'environnement au conseil départemental de l’Hérault. 

Christophe Morgo justifie la réalisation d'un débardage

La jument actuellement à l’œuvre et répondant au doux nom de Tendresse, a l’avantage de se faufiler entre les pins et de ne causer aucun dégât au sol, et ce, malgré un poids de 750 kilos. Pour ce type de travaux, quand un tracteur est utilisé, il faut lui créer un passage qui abîme la forêt en tassant le sol. Autre avantage, l'animal ne pollue pas et évite les nuisances sonores pour les promeneurs. 

Quinze jours de travaux sur 6 hectares

Pour le moment, les travaux menés au bois de Saint Sauveur servent d'expérimentation au département. Dans le futur, le débardage pourrait aussi être mis en place dans des lieux comme le bord du Lez à Restinclières ou le parc de Bessilles. Au total 15 jours de travaux, répartis sur 6 hectares, seront nécessaires pour enlever la totalité du bois.  Le coût de l'opération est de 3000 euros.  

Reportage au Domaine Saint Sauveur

Choix de la station

À venir dansDanssecondess