Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Au salon du "Made in France", une startup expose son masque antipollution révolutionnaire

-
Par , France Bleu Paris

Le masque de la startup R-Pur filtre les nano-particules, particulièrement dangereuses. Déjà 10.000 masques écoulés depuis 2016, dont la moitié en Ile-de-France.

La startup a passé le cap des 10.000 masques vendus.
La startup a passé le cap des 10.000 masques vendus. © Radio France - Louis-Valentin Lopez

Paris, France

Un masque antipollution nouvelle génération. C'est le concept de la startup R-Pur, basée dans le 13e arrondissement, qui expose son produit au salon du "made in France" Porte de Versailles à Paris. Son masque antipollution, entièrement fabriqué dans l'Hexagone, est le 1er masque capable de filtrer les nano-particules. Les plus nocives, car elles passent à travers les alvéoles pulmonaires et se retrouvent dans le sang.

Le masque fonctionne avec un filtre, qu'il faut changer tous les 1 à 3 mois. - Radio France
Le masque fonctionne avec un filtre, qu'il faut changer tous les 1 à 3 mois. © Radio France - Louis-Valentin Lopez

La moitié des masques vendus en région parisienne

La startup a passé le cap des 10.000 masques vendus, dont la moitié en région parisienne. Elle vient aussi de développer un modèle dédié aux cyclistes, plus léger et réfléchissant, pour accroître la sécurité de nuit. "C'est une technologie de filtration, avec un filtre à l'intérieur. On utilise des tissus de qualité ultra-respirants ", indique Alexandre Le Boucher, responsable marketing. Résultat : presque 100% de l'air respiré est filtré.

Alexandre Le Boucher, responsable marketing, explique le concept.

Les masques filtrent les nano-particules, particulièrement dangereuses. - Radio France
Les masques filtrent les nano-particules, particulièrement dangereuses. © Radio France - Louis-Valentin Lopez

Respirer de l'air pur made in France, ça a tout de même un prix : compter 119 euros à l'achat pour le masque garanti à vie et le filtre compris, puis 29 euros pour le filtre seul, qu'il faut renouveler tous les 1 à 3 mois. La majorité des ventes se font en ligne. Nouveauté : les masques sont maintenant disponibles dans des magasins partenaires, notamment des magasins de moto.

570 exposants en tout

Le "made in France" s'expose depuis vendredi et jusqu'à demain lundi Porte de Versailles à Paris. Une belle vitrine pour les entrepreneurs français : 570 exposants en tout, sous un gigantesque hangar, dont un tiers installés en Île-de-France

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu