Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Autonomie énergétique : le solaire avec stockage, la solution pour la Corse ?

-
Par , , France Bleu RCFM

Une nouvelle centrale photovoltaïque a été inaugurée ce mardi à Giuncaggio par la société Corsica Sole. Elle assurera une production électrique permanente couplée à un stockage en batterie. Une technologie, plus écologique, moins chère que l’énergie fossile et compétitive assurent ses producteurs.

Une nouvelle centrale photovoltaïque a été inaugurée ce mardi à  Giuncaggio par la société insulaire, Corsica Sole
Une nouvelle centrale photovoltaïque a été inaugurée ce mardi à Giuncaggio par la société insulaire, Corsica Sole - @CorsicaSole/Twitter

Corse, France

La centrale de Giuncaggio produira de l’électricité pour l’équivalent de 3500 habitants, de jour comme de nuit grâce à des panneaux solaires couplés à une unité de stockage, des batteries qui permettront de fournir de l’électricité à tout moment, c’est la principale évolution de ce parc photovoltaïque. Une technologie qui permet également de produire de l’électricité à moindre coût, 10 centimes le KW/h contre 14 centimes pour l’électricité fossile.

"La manière la moins chère, la plus compétitive et la plus écologique de produire de l’énergie"

Ce gain a été possible grâce à l’évolution technologique de cette centrale photovoltaïque qui permet de stocker également l‘électricité, Paul Antoniotti, directeur de Corsica Sole : « Il y a une dizaine d’années l’énergie solaire était la plus chère du monde à produire. Aujourd’hui en Corse le prix du solaire et les capacités de stockage ont tellement baissés que faire un parc solaire avec des batteries c’est la manière la moins chère, la plus compétitive et la plus écologique de produire de l’énergie. »

Paul Antoniotti, directeur de Corsica Sole

Mickael Coudyser, directeur de Corsica Sole : « L’énergie solaire est partie très haut en termes de prix, on était à 40 centimes aujourd’hui elle est plutôt aux alentours de 5/6 centimes dans les régions ensoleillées comme le sud de la France et la Corse. Mettre des batteries ça fait deux fois plus cher, on arrive donc à 10 centimes d’euro au KW/h, c’est deux fois moins cher qu’une centrale au fioul. Le solaire associé au stockage n’est plus intermittent, et reste une électricité très compétitive, beaucoup moins chère que les unités de productions conventionnelles, gaz, fioul et même nucléaire. »

Mickael Coudyser, directeur de Corsica Sole

Grâce à cette centrale photovoltaïque le village de Giuncaggio et ses 70 habitants percevra une taxe annuelle de 25 000  euros. Un village où un centre d’enfouissement de déchets est en projet. Philippe Marchioni, maire de Giuncaggio : « La population, le conseil municipal, s’est prononcé en faveur de l’implantation des centrales mais a émis un avis défavorable sur le centre d’enfouissement ! »

Corsica Sole crée par trois jeunes insulaires a son siège social à Pancheraccia, emploie 50 personnes dont une majorité sortie de l’université de Corse. Une société exemplaire pour Jean-Guy Talamoni, le président de l’assemblée de Corse : « C’est une orientation que nous soutenons de toutes nos forces et la façon de travailler de Corsica Sole avec une complémentarité entre ce qui vient de l’extérieur, parfois nécessaire, et ce qui est fait en Corse et performant, ça aussi c’est exemplaire. »

Choix de la station

France Bleu