Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Belleville-sur-Loire : le projet de piscine à déchets nucléaires fait plouf

-
Par , France Bleu Berry

EDF renonce à implanter sa piscine pour déchets nucléaire à Belleville-sur-Loire. Le site de la centrale nucléaire avait été pressenti mais le projet se fera finalement à la Hague, là où se trouve déjà un centre de retraitement des déchets.

Le site de la centrale nucléaire de Belleville sur Loire n'accueillera pas la piscine centralisée de déchets nucléaires
Le site de la centrale nucléaire de Belleville sur Loire n'accueillera pas la piscine centralisée de déchets nucléaires © Radio France - Michel Benoit

En début de semaine, un collectif d'opposants avait à nouveau alerté Elisabeth Borne, ministre de la transition écologique mais le combat contre cette piscine de déchets nucléaire aura duré deux ans.  En février 2018, le conseil régional avait voté à l'unanimité un voeu pour s'opposer à ce projet. Son président François Bonneau a été le premier à être informé de son abandon, lundi soir : " Une telle piscine de déchets nucléaire portait directement atteinte à l'image du territoire. Nous sommes à proximité de quelques uns des plus beaux sites régionaux : le pic de Sancerre et bien sûr le Loire. Il est indispensable de ne pas aller à l'encontre des dynamiques territoriales. Ici, elles sont viticoles et touristiques. J'avais également fait valoir auprès du premier ministre, des ministres et des responsables de la filière nucléaire que nous avions déjà quatre centrales nucléaires dans la région, ajouter un centre de stockage de déchets radioactifs n'était pas acceptable." 

La centrale nucléaire de Belleville sur Loire (Cher)
La centrale nucléaire de Belleville sur Loire (Cher) © Radio France - Michel Benoit

Une coordination d'associations contre le projet

En début d'année, 15 associations d'opposants s'étaient organisées en coordination pour mener le combat. Parmi elles, Sortir du Nucléaire Berry Puisaye Giennois dont Françoise Pouzet est la présidente : " J'ai petit-déjeuné avec la fermeture de Fessenheim, et on m'annonce quelques heures plus tard la fin du projet de piscine à Belleville, c'est une excellente journée. Je crois qu'on avait mis la gomme pour nous opposer à cette idée en créant cette coordination. Si cette piscine est malheureusement indispensable parce qu'on ne sait pas quoi faire de nos déchets nucléaires, effectivement, il est préférable qu'elle se situe à La Hague. C'est un site dédié depuis quarante ans aux déchets. C'est déjà très pollué là-bas et avec une forte mobilisation syndicale des gens qui y travaillent. On ne pourra plus l'appeler piscine centralisée puisqu'elle sera complètement à l'ouest, mais c'est certainement beaucoup plus raisonnable."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu