Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : 15 départements toujours en vigilance rouge, 54 désormais en orange

Berry : les premières mesures de restriction d'eau contre la sécheresse

-
Par , France Bleu Berry

Pour faire face à la sécheresse qui gagne du terrain, les préfectures de l'Indre et du Cher prennent des mesures de restriction d'eau. Le bassin de l'Yèvre, dans sa partie amont, a dépassé le seuil d'alerte.

Le terre se fissure à cause de la sécheresse, chaleur, chaleurs, météo, température, températures, sol, sols, manque d'eau, pénurie, pluie, pluviométrie,
Le terre se fissure à cause de la sécheresse, chaleur, chaleurs, météo, température, températures, sol, sols, manque d'eau, pénurie, pluie, pluviométrie, © Radio France - Nicolas Blanzat

Comme chaque année à cette période, le débit des cours d'eau diminue et la sécheresse gagne du terrain en Berry. "Une pluviométrie tout juste moyenne sur les neuf derniers mois, et trop faible au printemps, conjuguée à une sécheresse exceptionnelle en 2019, conduit dès à présent à constater une situation dégradée de la ressource en eau", indique la préfecture du Cher dans un communiqué. "Les débits des cours d'eau continuent de baisser et il importe pour limiter cette dégradation de prendre de premières mesures de restriction des usages de l'eau"

Dans le Cher, un cours d'eau a dépassé le seuil d'alerte : il s'agit de la partie amont de l'Yèvre. Des mesures de restriction d'eau sont donc prises dans une cinquantaine de communes. Il y a donc désormais certaines règles à respecter. Les exploitants agricoles ont des restrictions horaires pour les prélèvements d'eau pour l'irrigation, les industriels doivent mùettre en oeuvre un plan de limitation des prélèvements d'eau et des rejets. Les collectivités doivent renforcer leur surveillance du rejet des stations d'épuration pour l'alimentation des canaux. Pour les particuliers des communes concernées, il est désormais interdit de remplir sa piscine et les plans d'eau. Les horaires d'arrosage des pelouses sont restreints.

Un premier arrêté aussi dans l'Indre

Dans l'Indre aussi, la situation devient préoccupante. "De façon classique en cette période, les débits des cours d'eau du département diminuent progressivement et parviennent désormais au niveau des premiers seuils d'alertes", écrit la préfecture de l'Indre dans un communiqué. "Il est nécessaire que chacun reste vigilant et adopte les bons réflexes afin de préserver au mieux la ressource"

Un arrêté vient d'être pris et entrera en vigueur ce samedi 11 juillet. Ces premières restrictions concerneront la Ringoire, la Trégonce et l'Anglin amont. Le remplissage des plans d'eau et manœuvre de vannes sont interdits, les plans d'eau en barrage d'un cours d'eau doivent laisser s'écouler un débit en sortie de plan d'eau égal au débit entrant, le lavage des véhicules n'est autorisé que dans les stations équipés de récupérateur d'eau. 

Le lavage des voiries et trottoirs est limité au strict nécessaire pour assurer l'hygiène publique, l'alimentation des fontaines en circuit ouvert est interdit, le remplissage des piscines privées est interdit sauf chantier en cours. L'arrosage des terrains de sport, pelouses, espaces verts, massifs floraux est interdit l'après-midi, tout comme le prélèvement des eaux superficielles pour l'irrigation.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess