Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bidart : après trois ans de travaux, la nature reprend ses droits sur la plage d'Erretegia

-
Par , France Bleu Pays Basque

Depuis deux ans et demi, les abords de la plage d'Erretegia à Bidart étaient en travaux. L'objectif : atténuer l'empreinte humaine, et se rapprocher au maximum de l'état naturel du littoral. C'est désormais chose faite. L'inauguration du nouvel aménagement s'est tenue ce jeudi 27 mai.

À Erretegia, la nature reprend ses droits.
À Erretegia, la nature reprend ses droits. © Radio France - Nina Valette

Les constructions ont disparu, la faune et la flore originelles ont été rétablies : aux abords de la plage d'Erretegia à Bidart (Pyrénées-Atlantiques), c'est désormais l'Homme qui s'adapte à la nature, et non l'inverse. Un projet porté depuis 2019 à la fois par la mairie, le Conseil départemental et la région, qui s'élève à 1,26 millions d'euros. Ce jeudi 27 mai, l'adjoint au maire de Bidart, le président du département et la vice-présidente de la région était sur place pour l'inauguration du site. 

À Erretegia, l'homme laisse place à la nature 

L'endroit ressemblait "à une nature aseptisée, trop entretenue" d'après Peio Lambert, technicien espaces naturels sensibles et biodiversité au Département. "Le projet a consisté à effacer le plus possible d'aménagements humains qui ont été réalisés ces 80 dernières années", ajoute celui qui est très fier de cette réalisation.Il faut dire que le site était prévu pour accueillir un lotissement dans les années 30, puis un camping dans les années 50. 

Peio Lambert, technicien au département en charge de la "renaturation" du site
Peio Lambert, technicien au département en charge de la "renaturation" du site © Radio France - Lucille Besse

Quand on voit l'étendue de verdure qui s'étale jusqu'à l'océan, difficile d'imaginer qu'au même endroit, il y a eu les vestiges d'un camping et une route de 8 mètres de large, qui finissait les pieds dans l'eau. Le tout, protégé des vagues par des blocs de béton. Autre changement, du coté de l'accès en voiture. Le parking qui existait, lui, a vu sa taille diminuer de moitié :" il y a un double objectif derrière : recréer une prairie, avec son cortège de fleurs diverses et variées, et essayer de provoquer un changement dans notre façon d'accéder au littoral", détaille Peio Lambert. 

Consommer le littoral autrement

Une vision que partage Joseph Andueza, l'architecte en charge du réaménagement ." Le grand changement c'est la suppression des voiries. En les enlevant, c'est comme si on avait retiré un mauvais maquillage". Pas question pour autant d'empêcher l'accès au littoral pour les visiteurs : une vélo-route a été construite au dessus du site et des navettes ont été mises en place entre les campings et la plage. 

Ce jeudi 2 mai, Jean-Jacques Lasserre, le président du département entouré de l'adjoint au maire de Bidart et de Sandrine Derville, la vice présidente de la région étaient présents pour l'inauguration
Ce jeudi 2 mai, Jean-Jacques Lasserre, le président du département entouré de l'adjoint au maire de Bidart et de Sandrine Derville, la vice présidente de la région étaient présents pour l'inauguration © Radio France - Lucille Besse

Le projet de réaménagement, ou plutôt de "renaturation"ne s'arrête pas là. Désormais, c'est tout un travail de valorisation qui va maintenant voir le jour. Au programme : des visites guidées, et des chantiers participatifs, pour continuer de faire évoluer les mentalités.  

Le nouveau local des maîtres nageurs sauveteurs est lui aussi flambant neuf
Le nouveau local des maîtres nageurs sauveteurs est lui aussi flambant neuf © Radio France - Nina Valette

Lucille Besse. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess