Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Biodiversité : apprendre à compter les oiseaux de son jardin pour recenser les espèces

-
Par , France Bleu Cotentin
Saint-Côme-du-Mont, Carentan les Marais, France

En ce dernier week-end de janvier, des comptages d'oiseaux hivernants sont organisés un peu partout afin de répertorier les populations. Dans le Cotentin, la maison du Parc des marais à Saint-Côme-du-Mont proposait un atelier pour apprendre à compter soi-même les oiseaux de son jardin.

Avant de compter les oiseaux, il faut apprendre à les reconnaître.
Avant de compter les oiseaux, il faut apprendre à les reconnaître. © Radio France - Mahaut de Butler

Le comptage des oiseaux des jardins a lieu toute l'année, mais deux rendez-vous sont particulièrement importants. Le dernier week-end de janvier, pour comptabiliser les oiseaux hivernants, ceux qui passent l'hiver dans le jardin, et le dernier week-end de mai pour identifier les oiseaux nicheurs, ceux qui se reproduisent à cette période.

Un comptage participatif

"On a constaté que certaines espèces d'oiseaux étaient moins présentes que par le passé, explique Nathan Trouverie, animateur à la maison du Parc. Avoir un comptage participatif, que tout un chacun puisse donner des indications aux scientifiques sur les oiseaux qui fréquentent leur jardin, ça nous donne des informations sur l'état de santé de ces populations d'oiseaux."

Mais tout le monde n'est pas expert ornithologique. C'est la raison pour laquelle la maison du Parc des marais, à Saint-Côme-du-Mont, a organisé un atelier en ce fameux dernier week-end de janvier. L'objectif était d'apprendre aux participants à reconnaître les espèces les plus communes dans les jardins normands et à les compter

Attention aux détails

Il faut être patient : le comptage s'effectue une heure durant, jumelles sur les yeux et crayon à la main, pour dénombrer les individus de chaque espèce qui viennent se poser sur les branches du jardin. 

Les participants, comme Claude, sont venus "par curiosité." "Ça m'intéresse de savoir à quel genre d'oiseau on a affaire, de pouvoir les identifier, précise-t-il. Parce qu'on en a quelques uns, mais on ne sait pas toujours leur nom." Il n'est pas toujours facile de différencier les espèces mais certaines caractéristiques, comme la taille du bec ou bien le haut de la tête de l'animal, la calotte, permettent de les repérer.

Pour ceux qui voudraient essayer chez eux, la Ligue de protection des oiseaux (LPO) propose un guide et des fiches de comptages sur son site.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu