Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Blain : le maire hausse le ton sur les déchets sauvages

-
Par , France Bleu Loire Océan

Il ne supporte plus que les dépôts sauvages de déchets coûtent 50 000 euros par an à sa commune. Le maire de Blain, Jean-Michel Buf appelle au civisme de tous et hausse le ton. Ce sujet récurrent a été tristement mis en lumière le mois dernier avec la maire du mort de Signes dans le Var.

Les dépôts sauvages sont fréquents en pleine nature (illustration)
Les dépôts sauvages sont fréquents en pleine nature (illustration) © Maxppp -

Blain, France

A Blain (près de 10 000 habitants)  comme ailleurs, régulièrement, des déchets du bâtiment-des gravats, du ciment, du bois- provenant de professionnels ou de particuliers, sont abandonnés en pleine nature. Sans compter les emballages , les bouteilles déposés au pied des bacs d'apport volontaire. Quand les conteneurs sont pleins certains habitants n'ont pas le courage d'aller déposer leurs déchets un peu plus loin sur un site approprié.

Une facture annuelle estimée à 50 000 euros

Chaque année, près de 200 tonnes de déchets sauvages sont collectées sur la commune en pleine nature comme en ville  Et cela coûte cher à la collectivité.  Le maire Jean-Michel Buf estime la facture annuelle à 50 000 euros; elle intègre notamment le temps que les agents municipaux passent à dégager et à nettoyer. L'élu appelle ses habitants au civisme, mais parfois les indélicats viennent d'ailleurs. La communauté de communes compte pourtant deux déchetteries et près de 80 points d'apport volontaire.

Le dépôt des déchets sauvages est interdit depuis plus de 40 ans. Toutes les communes françaises sont concernées. Les contrevenants risquent une amende de 1 500 euros. Le maire souhaiterait un montant encore plus élevé même s'il  est souvent difficile d'identifier les indélicats. 

Choix de la station

France Bleu