Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bordeaux : les paquebots de croisière seront plus écolos

-
Par , France Bleu Gironde, France Bleu

Une charte des bonnes pratiques environnementales à destination des paquebots de croisière a été signée ce lundi. Désormais, les bateaux qui veulent s'amarrer sur les quais bordelais devront respecter quelques règles.

Le paquebot Braemar en escale à Bordeaux.
Le paquebot Braemar en escale à Bordeaux. © Maxppp - Bonnaud Guillaume

En 2019, les quais de Bordeaux ont accueilli 43 paquebots de croisière et 26 000 passagers. S'ils représentent une part très importante du tourisme de la ville, ils sont aussi source de pollution, notamment à travers les rejets des eaux usées ou les fumées.  

Pour limiter leur impact négatif, les bateaux qui viennent à Bordeaux devront désormais respecter une charte des bonnes pratiques environnementales qui a été signée ce lundi par Bordeaux, Bordeaux Métropole, le Pilotage de la Gironde et le Grand Port Maritime de Bordeaux. 

Six engagements à respecter

La charte prévoit six point à respecter pour les armateurs :

  • La réduction des émissions polluantes dans l'air via l'utilisation de carburant à très faible teneur en soufre (0,1%) dans l'ensemble de l'estuaire de la Gironde.
  • L'élimination des rejets polluants dans l'estuaire est formellement interdite.
  • Les navires s'engagent à mettre en œuvre une démarche environnementale globalisée, notamment en privilégiant les excursions de leurs passagers en bus propre. 
  • L'arrivée sur les quais de Bordeaux doit être optimisée afin de ne pas trop impacter la circulation sur le pont Chaban-Delmas. 
  • Les compagnies signataires s'engagent à réduire leur impact sonore sur les riverains. 
  • Les paquebots de croisière doivent essayer de limiter leurs émissions, en navigant moins vite par exemple.

Des enjeux environnementaux et économiques

Les paquebots de croisière représentent une manne économique très importante pour le tourisme bordelais. "Ça fait vivre les pilotes, les remorqueurs, les gens qui font les réparations... Et puis les croisiéristes ont un certain pouvoir d'achat, ils dépensent beaucoup dans les commerces bordelais", détaille Stéphan Deleau, adjoint à la mairie de Bordeaux en charge du tourisme. Mais "nous ne voulons pas que ce soit à n'importe quel prix, nous voulons rendre l'activité touristique fluviale vertueuse". 

Si les armateurs ne respectent pas la charte des bonnes pratiques environnementales, ils n'auront plus le droit de revenir à Bordeaux. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess