Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Bordeaux : un système innovant pour lutter contre la chaleur dans les cours d'écoles

-
Par , France Bleu Gironde, France Bleu

Un nouveau système de rafraîchissement, via des pavés évaporatifs, des cours d'école va être mis en place dès 2020 dans les écoles élémentaires maternelles et les crèches bordelaises.

Plantation d'un arbre dans la cour de l'école Sousa Mendes, à Bordeaux.
Plantation d'un arbre dans la cour de l'école Sousa Mendes, à Bordeaux. © Radio France - Louise Buyens

Bordeaux, France

À quelques mois des élections municipales, Nicolas Florian, le maire de Bordeaux, veut montrer qu'il est en pointe sur les questions environnementales et a présenté un programme de végétalisation et de rafraîchissement qui sera implanté dans toutes les cours d'écoles maternelles, élémentaires et les crèches de Bordeaux pour lutter contre la chaleur.

Un sol rafraîchissant

Les écoles mitoyennes maternelle et élémentaire Sousa Mendes, dans le quartier Bordeaux Maritime, sont les premières à bénéficier de ce dispositif. Pour l'instant deux arbres ont été plantés (d'autres sont à venir) et dans le courant 2020, des pavés évaporatifs et rafraîchissants seront également installés sur le sol des deux cours. Concrètement, l'eau de pluie sera récupérée, dépolluée et stockée dans un réservoir placé sous la cour. En cas de températures élevées, les pavés poreux permettront de faire évaporer l'eau qui rafraîchira l'air ambiant. 

La technique innovante a été mise en place par la Sabom, la société d'assainissement de Bordeaux Métropole.

Comment fonctionnent les pavés rafraîchissants ? Didier Brunet, directeur de la Sabom.

Cette installation est une première à Bordeaux mais elle a fait ses preuves à Toulouse et à Nice, où ces pavés ont permis de perdre jusqu'à sept degrés en période de grosse chaleur.  

Le projet a coûté 200.000 euros, un investissement nécessaire même si les écoles sont fermées en été car "avec le changement climatique, il y a de plus en plus d'épisodes de fortes chaleur, voire de canicules, en juin ou en septembre", justifie la mairie.

Toutes les écoles bordelaises seront végétalisées et/ou équipées de pavés rafraîchissants, si les conditions techniques sont réunies, d'ici cinq à dix ans.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu