Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : 15 départements toujours en vigilance rouge, 54 désormais en orange

Bourges : des économies grâce un petit boîtier à poser sur votre radiateur

-
Par , France Bleu Berry

C'est une des nouveautés de l'année 2020 : à partir du mois d'octobre, si vous bénéficiez d'un système de chauffage collectif, il vous faudra installer des répartiteurs de frais de chauffage dans votre appartement.

Jean-Pierre Moreau, président du comité syndical de la résidence "Le Beauvoir" à Bourges
Jean-Pierre Moreau, président du comité syndical de la résidence "Le Beauvoir" à Bourges © Radio France - Michel Benoit

A Bourges, certains immeubles ont devancé cette obligation. Les répartiteurs de chaleur sont déjà installés dans les appartements de la résidence "Le Beauvoir ", rue de Turly, depuis 2017.  Un répartiteur de frais de chauffage, c'est un petit boitier qu'il suffit de fixer sur chaque radiateur. Il déterminera l'énergie consommée en fonction de la température relevée sur le radiateur : " Bien sûr, ce boîtier tient compte de la taille du radiateur et applique un coefficient correcteur pour être au plus juste " précise Jean-Pierre Moreau, président du conseil syndical de la résidence. 

Le répartiteur de frais de chauffage est un petit boîtier de quelques centimètres à fixer sur votre radiateur.
Le répartiteur de frais de chauffage est un petit boîtier de quelques centimètres à fixer sur votre radiateur. © Radio France - Michel Benoit

Dans cet immeuble, la location est de 7 euros à l'année par boitier, plus 1 euro à l'installation. Ainsi, chaque foyer paie sa facture en fonction de ce qu'il consomme réellement et non plus de la taille de l'appartement, et ça change tout ! : " On se rend bien compte que lorsqu'on est maître des choses et qu'on en reçoit le juste prix, c'est incitatif." ajoute Jean-Pierre Moreau. 

La résidence "Le Beauvoir", rue de Turly à Bourges
La résidence "Le Beauvoir", rue de Turly à Bourges © Radio France - Michel Benoit

La facture d'énergie a baissé d'environ 20 % dans la résidence sur la première année. Il est vrai que l'hiver avait été assez clément également. Surtout, cela permet de vraiment responsabiliser chacun. Le conseil syndical espère maintenant convaincre les foyers de poser des fenêtres double-vitrage. Mais c'est un peu plus compliqué : " Nous avons dans la résidence un grand nombre de personnes âgées qui ne veulent pas se lancer dans des frais importants alors qu'ils ne savent pas combien de temps ils en recueilleront les fruits. Et puis, certains n'ont pas de gros moyens. Cela reste un frein malgré les différents mécanismes d'incitation sur le plan fiscal." Une dizaine d'appartements ont investi dans des doubles-vitrages pour l'instant sur les 32 que compte la résidence.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess