Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bourgoin-Jallieu : un projet immobilier menace une dizaine d'arbres centenaires dans le quartier de Champaret

-
Par , France Bleu Isère

Les habitants de la résidence des Écureuils, épaulés par l'association France Nature Environnement Isère, refusent qu'une dizaine d'arbres centenaires disparaissent du paysage juste à côté de chez eux. Un permis de construire a été délivré par la mairie pour un projet immobilier privé.

Ces arbres centenaires sont menacés par un projet immobilier.
Ces arbres centenaires sont menacés par un projet immobilier. - France Nature Environnement Isère

Les citoyens berjalliens de la résidence des Écureuils disent souhaiter que les paroles de la mairie, dirigée par Vincent Chriqui (LR), se transforment en actes, promettant en 2020 lors de la campagne municipale plus de place pour la végétalisation et une urbanisation plus maîtrisée. Les habitants du quartier de Champaret ont donc découvert avec amertume la validation d'un permis de construire, allée du Levant, pour un projet immobilier privé impliquant la coupe de quinze arbres centenaires.

La zone autour de l'allée du Levant, dans le secteur du Rivet, est menacée par ce projet immobilier.
La zone autour de l'allée du Levant, dans le secteur du Rivet, est menacée par ce projet immobilier. - France Nature Environnement Isère

"Le promoteur est dans son bon droit. Mais les élus devraient être sensibles à la mobilisation des habitants. Il y a une pétition qui fait son petit chemin. Les riverains qui se sont plutôt bien mobilisés. On verra le 4 mars ce qu'il en est et je ferai le bilan", explique Jean-Paul Lhuillier, membre de France Nature Environnement (FNE) en Isère. Le 4 mars, c'est la date à laquelle le permis de construire ne pourra plus être contesté. Un recours gracieux, mais sans grande conviction, a déjà été déposé au tribunal pour le faire annuler. "Nous FNE, on saura dire si on ne peut pas aller plus loin parce qu'on sait perdre des batailles" , confie encore Jean-Paul Lhuillier.

Une mairie impuissante

La municipalité est au courant de la gronde des riverains. Elle affirme que le projet n'est pas soutenu par l'équipe en place. "C'est un projet de longue date. Il a déjà fait l'objet de deux refus de la mairie car ce n'était pas en règle avec le Plan Local d'Urbanisme (PLU). Mais la troisième demande de permis de construire était parfaitement en règle et on ne peut pas le refuser" détaille Maggy Baccam, adjointe au maire en charge des bâtiments et du développement durable.

"Voilà un exemple où on se fout des riverains" - Jean-Paul Lhuillier, membre de France Nature Environnement Isère

"C'est pour ça d'ailleurs que nous sommes en train de revoir le PLU. On a des règles qui ont été votées sous la dernière mandature (ndlr : en 2014 avec la majorité de gauche et juste avant la victoire de la droite) et qui ne nous permettent pas de cadrer aujourd'hui l'urbanisation que l'on souhaite", termine l'élue. D'après France Nature Environnement Isère, le PLU de Bourgoin-Jallieu ne mentionne pas la présence de ces arbres remarquables. Dans le cas contraire, cela aurait pu empêcher la validation du permis de construire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess