Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Brest : trois navires abandonnés bientôt démantelés

-
Par , France Bleu Breizh Izel

Trois navires à l'abandon dans le port de Brest vont être dépollués et déconstruits. Ils ne sont plus en état de naviguer et n'ont aucune valeur marchande, c'est donc à la région Bretagne, propriétaire du port de Brest de les faire démanteler. Une entreprise brestoise s'en occupe.

Trois navires abandonnés vont être démantelés
Trois navires abandonnés vont être démantelés © Radio France - Lagain Aurelie

A l'abandon dans le port de Brest depuis 2013, 2014 et 2019, trois navires vont être dépollués et déconstruits. Deux d'entre eux sont à l'abandon depuis 2013 et 2014. Ils ne sont plus en état de naviguer et n'ont aucune valeur marchande. C'est donc à la Région Bretagne, propriétaire du port de Brest, de les faire démanteler. Un autre navire, une péniche, sera elle aussi déconstruite.  

Cargo déserté par son équipage

Chaque navire a son histoire. L’Antigone Z est un cargo frigorifique arrivé en 2012 à Douarnenez "avant d’être déserté par son équipage après un conflit avec son employeur. Remorqué en 2013 vers le port de Brest, le navire a été vendu en 2017 à une entreprise qui ne s'est jamais manifestée. Une procédure de déchéance de propriété a ensuite été engagée", explique la Région Bretagne, qui en est maintenant propriétaire. L'autre navire, le Karl, est à l’abandon dans le port de Brest depuis 2014 "après un différend portant sur la propriété du navire". Enfin, la Therese Straub, victime d’une avarie dans la Manche fin 2019, "a été dirigée d’autorité vers le port de Brest mais son armement ne s’est plus jamais manifesté. La péniche, sérieusement endommagée, n’est plus en état de naviguer".

C'est une entreprise brestoise, Navaleo, qui est chargée de cette opération. Selon la Région Bretagne, l'entreprise Navaleo, qui compte 30 salariés et basée à Brest, "dispose d’un savoir-faire reconnu en matière de dépollution et de désamiantage, mais aussi de tri et valorisation des matériaux et déchets". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess