Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Canicule : le Parc de l'Auxois s'organise pour rafraîchir ses animaux

-
Par , France Bleu Bourgogne
Arnay-Sous-Vitteaux, France

Avec la canicule, le Parc de l'Auxois, à Arnay-sous-Vitteaux, adapte son fonctionnement. Le défi : garantir un maximum de fraîcheur aux animaux.

Miam, la bonne glace au poisson
Miam, la bonne glace au poisson © Radio France - Adrien Beria

Mercredi 11 août 2020, 16 heures, c'est l'heure du goûter pour les animaux du Parc de l'Auxois, à Arnay-sous-Vitteaux en Côte-d'Or. Avec 36 degrés au thermomètre, les ours noirs américains - espèce aussi appelée ours baribal - ont droit à un en-cas ... glacé. Des morceaux de fruits, des morceaux de poisson et des croquettes, figés dans un glaçon de plus de 20 centimètres de diamètre. "C'est l'une des façons pour eux de se rafraîchir, comme pour nous quand on mange une glace au chocolat ou à la vanille, indique Jenifer, soigneur au parc depuis près de deux ans. L'autre façon de se rafraîchir c'est de se baigner". Les ours ont en effet un bassin pour faire un plouf, et de l'eau fraîche à volonté pour s'abreuver. 

On joint l'utile à l'agréable avec un goûter glacé pour se rafraichir
On joint l'utile à l'agréable avec un goûter glacé pour se rafraichir © Radio France - Adrien Beria

Le parc s'adapte aux sécheresses successives 

Chaque espèce du parc a une glace au "parfum" personnalisé : glace à la viande pour les loups, purée de banane ou yaourt glacé pour les primates. On le voit, le parc est obligé de s'adapter aux canicules qui ont tendance à se répéter et à se rapprocher dans le temps en Bourgogne. Par exemple, les animaux sont invités à découcher. "Il y a certaines espèces de félins, comme les ocelots ou les jaguarondi, ou des singes et des lémuriens, qu'on laisse en libre accès dans leurs enclos même la nuit, pour qu'ils puissent profiter de la fraîcheur dehors", détaille Sébastien Mutter, co-gérant du parc depuis 2007. 

Avec cette chaleur, les animaux ont bien raison : ils font la sieste une bonne partie de la journée. Le parc en est conscient, et organise les points de vision pour les visiteurs près des arbres ou des bassins. Les jours de forte chaleur, le co-gérant Sébastien Mutter conseille d'ailleurs aux visiteurs de venir le matin à 10h ou en fin de journée, pour avoir le plus de chance d'observer les animaux en mouvement. 

Le parc tente également d'apporter de la fraîcheur en plantant des arbres, dans une zone déjà bien arborée. C'est le cas par exemple dans l'enclos des loups de l'Arctique - une espèce qui, par définition, n'a pas l'habitude de vivre sous plus de 30 degrés dans son milieu naturel - où des conifères ont été plantés il y a 4 ans. Notons tout de même que pour les animaux du parc, c'est en quelque sorte plus "facile" de s'adapter à ces températures élevées, puisqu'ils sont nés en captivité et qu'ils n'ont donc jamais vraiment connu les conditions climatiques de leur milieu naturel. 

Les soigneurs, comme Jenifer, sont aux petits soins pour rafraîchir les animaux du parc
Les soigneurs, comme Jenifer, sont aux petits soins pour rafraîchir les animaux du parc © Radio France - Adrien Beria

Du frais pour les "humains" également 

Les visiteurs, bien que (en règle générale) moins poilus que les ours ou les loups, peuvent aussi souffrir de la chaleur. Le parc de l'Auxois a donc décidé d'élargir exceptionnellement les horaires de la piscine, de midi à 18 heures, en continu. Une formule qui semble payante, puisque malgré la canicule et le Covid, le Parc de l'Auxois a vu sa fréquentation augmenter de 10% au mois de juillet 2020 par rapport à 2019.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess