Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Canicule : les quartiers de Chambéry suffoquent

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Les départements de la Savoie et de la Haute-Savoie sont toujours en alerte orange canicule. Dans les immeubles de certains quartiers de Chambéry, c'est la fournaise, la faute à une mauvaise isolation.

Dans certains immeubles du quartier du Biollay à Chambéry, la température dépasse les 38 degrés
Dans certains immeubles du quartier du Biollay à Chambéry, la température dépasse les 38 degrés © Radio France - Paul Tilliez

Dans les hauts de Chambéry, le quartier de Bellevue est désert. Les volets sont fermés, les habitants tentent de conserver tant bien que mal la fraîcheur à l'intérieur des logements. Assis à une table à l'ombre d'un arbre, Gamal boit son café : "C'est horrible, suffoquant. On sue, on boit et on sue, c'est cyclique. [...] Chez moi, entre midi et 16 heures, la température frôle les 40 degrés" 

Une chaleur suffocante dans cet immeuble du quartier de Bellevue à Chambéry
Une chaleur suffocante dans cet immeuble du quartier de Bellevue à Chambéry © Radio France - Paul Tilliez

Gamal se plaint de la mauvaise isolation de son logement qui prend des allures de cocotte-minute avec ces chaleurs, et ce n'est pas le seul. Dans le quartier du Biollay, Yohann tient ses volets fermés toute la journée. Le problème, c'est qu'ils sont en fer : "C'est encore pire, ça fait effet de serre. Il fait au minimum 30 degrés chez moi, je suis obligé de vivre torse-nu." 

Presque 40 degrés dans les appartements

Devant l'immeuble, Naoufel se promène en trottinette. Il propose de monter chez lui, au quatrième étage de son bâtiment, pour mieux se rendre compte. Dans son appartement, le ventilateur tourne jour et nuit, les volets du salon sont fermés. Sur le canapé, Hakima regarde la télévision, un nourrisson dans les bras. Elle s'apprête à faire le ménage, elle transpire déjà : "Le problème, c'est qu'il n'y a aucune isolation, sonore ou thermique. La température atteint parfois les 38 degrés. Heureusement, la chambre du bébé est exposée du bon côté, il ne fait pas trop chaud. Mais dans le salon, c'est le hammam. Vers 18 heures, c'est intenable." 

Même les chats du quartier de Bellevue s'écroulent sous la chaleur et cherchent l'ombre
Même les chats du quartier de Bellevue s'écroulent sous la chaleur et cherchent l'ombre © Radio France - Paul Tilliez

Hakima confie son secret pour bien rester hydratée : faire comme les Touaregs dans le désert, boire du thé vert à la menthe. Sinon, il y a la technique de Clara :"J'ai installé une piscine gonflable sur mon balcon pour ma fille, ça rafraîchit, sourit cette jeune maman. Parfois, je trempe mes pieds, mais c'est trop petit pour faire des longueurs." À Chambéry, la vague de fortes chaleurs devrait durer au moins jusqu'à la semaine prochaine.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess