Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Carburants : le diesel pollue parfois moins que l'essence

-
Par , France Bleu

D'après une étude de l’Institut français du pétrole et des énergies nouvelles (Ifpen), les véhicules diesels récents peuvent être moins polluants, selon plusieurs critères, que leur équivalent essence.

Les modèles essence récents rejettent en moyenne 11% de dioxyde de carbone de plus que les versions diesel
Les modèles essence récents rejettent en moyenne 11% de dioxyde de carbone de plus que les versions diesel © Maxppp - Agnès GAUDIN

L'image du Diesel serait-elle en train de changer ? Commandée par le ministère de la Transition écologique, l'étude de l’Institut français du pétrole et des énergies nouvelles (Ifpen) publiée mercredi semble tordre le cou à l'image de pollueurs qui colle aux modèles concernés, notamment depuis le scandale du "Dieselgate" en 2015

Après des tests menés sur huit versions récentes diesel et leur équivalent essence ayant déjà roulé quelques milliers de kilomètres, les conclusions montrent d'abord que les normes applicables sont respectées d'un côté comme de l'autre. Mais les modèles essence rendent une plus mauvaise copie dès qu'il s'agit de comparer les émissions de gaz nocifs

Moins de dioxyde de carbone et de particules fines

Le rapport pointe par exemple "une consommation de carburant supérieure de 28 % en essence (+1,5L/100km), entraînant _des émissions de dioxyde de carbone supérieures de 11 %_". L'écart se réduit cependant de moitié si l'on prend en compte le protoxyde d'azote et le méthane, qui provoquent également un effet de serre, mais qui échappent pour l'instant à la norme européenne la plus récente. Concernant le monoxyde de carbone, la comparaison estime même le fossé "de 434 mg/km pour l’essence contre 83 mg/km pour le diesel"

La différence est très visible aussi sur l'émission de particules fines, très nocives pour la santé, et libérées 2,6 fois plus par les véhicules essence les plus lourds. 

Le diesel n'est pas devenu un carburant propre pour autant, avec 2,8 fois plus d'oxyde d'azote rejeté dans l'atmosphère. 

Dans un communiqué, la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili s'est félicitée des résultats de l'étude, estimant que "nous renforçons la transparence sur les émissions réelles de l’offre essence, diesel et hybride récente, dans des situations de conduite variées". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess