Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Cavités souterraines : ces communes du Poitou bâties sur des sous-sols en gruyère

-
Par , France Bleu Poitou

Le Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM) estime à 5.000 le nombre de cavités souterraines présentes dans la Vienne.

Exemple d'un affaissement, une dépression topographique en forme de cuvette.
Exemple d'un affaissement, une dépression topographique en forme de cuvette. - ©BRGM

Châtellerault, France

Si certaines communes du Poitou produisent du fromage (Pougne Cendré, Mothais sur feuille, Chèvre Boîte ou encore Petit Chevrot), d'autres sont littéralement construite sur... du gruyère. Face aux risques relatifs aux cavités souterraines, la sous-préfecture de Châtellerault a organisé jeudi 14 novembre une réunion d'informations afin d'aider les élus parfois confrontés à des phénomènes d'effondrement.

On a refait une voirie avec un enrobé tout neuf, et quinze jours après, tout s'est écroulé sur la largeur de la route à cause d'une cavité que l'on n'avait pas cartographiée

Exemple d'un effondrement localisé. - Aucun(e)
Exemple d'un effondrement localisé. - ©BRGM

Héritier des laboratoires des Ponts et Chaussées, le Centre d'études et d'expertise sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement a dénombré "5.000 cavités souterraines dans la Vienne, beaucoup moins que dans des départements comme le Maine-et-Loir et l'Indre-et-Loire où on en a répertoriées 20.000. Donc c'est un département [la Vienne] qui n'est pas forcément le plus concerné mais c'est une problématique certaine", reconnaît Alexandre Philippe, ingénieur au CEREMA. 

Dans le pays châtelleraudais, à Senillé-Saint-Sauveur, où une route flambant neuve sest récemment effondrée, "il y a beaucoup de ces cavités souterraines", explique le maire délégué Dominique Martin. "Nous avions des caves qui ont d'abord servi pour des carrières de pierre et qui sont devenues des caves à champignons, et elles ne servent plus aujourd'hui".

Loudun, Lencloître, Châtellerault particulièrement touchées

Selon le Bureau national de recherches géologiques et minières dont la délégation régionale est basée à Poitiers, les cavités souterraines sont nombreuses dans les pays loudunais, lencloîtrais, châtelleraudais et dans le Mirebalais. "C'est un gruyère", constate d'emblée Lucien Jugé, maire de Scorbé-Clairvaux. Sur le site féodal bâti par Richard Cœur de Lion, "nous avons des achats en cours de parcelles privés et en dessous, il y a ces cavités, des champignonnières extrêmement profondes, désordonnées et apiques, c'est un gruyère". 

Non, ce n'est pas un grand gruyère ! 

Ingénieure au BRGM, Delphine Dugrillon ne fait pas sienne la métaphore fromagère. "On trouve certaines cavités un peu partout sur les territoires de la Vienne et des Deux-Sèvres mais non ce n'est pas du gruyère, il n'y a pas des vides partout sous nos pieds, il ne faut pas s'alarmer. Et au niveau des tailles, les cavités peuvent faire de quelques dizaines de mètres à plusieurs centaines de mètres carrés, voire même plusieurs hectares".

La circulation des poids lourds peut empirer la situation

Dans le pays chauvinois, les deux rives et coteaux de la Vienne cachent de nombreuses cavités karstiques. Pour autant,"nous ne sommes pas inquiets parce que nous n'avons pas eu, jusqu'à présent d'effondrement, affirme Gilles Multeau, maire-adjoint en charge des travaux et de l'environnement. On fait gaffe et comme on l'habitude de travailler avec le spéléo club départementale, quand on a des choses qui nous inquiètent, nous les appelons et ils vont vérifier."

Alors qu'une cave s'est déjà effondrée à L'Angles-sur-l'Anglin, Christine Luc, la première adjointe, met en cause la responsabilité des camionneurs. "Nous sommes traversés par deux départementales, on interdit la circulation aux plus de 19 tonnes et malgré cela, il y a des bahuts énormes qui passent et on ne peut pas appeler la gendarmerie à chaque fois. Et les passages ébranlent les sols et provoquent des vibrations qui fragilisent les sous-sols."

Les municipalités demandent aux habitants de leur signaler systématiquement toute découverte de cavités afin qu'elles soient répertoriées et inscrites dans les cartes communales.

A Scorbé-Clairvaux, un fontis, l'effondrement brutal mais localisé se manifestant sous la forme d'un puits - Aucun(e)
A Scorbé-Clairvaux, un fontis, l'effondrement brutal mais localisé se manifestant sous la forme d'un puits - ©BRGM
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu