Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ce qui changera avec l'arrêté anti-pesticides du maire de la Chapelle-sur-Erdre

-
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu
La Chapelle-sur-Erdre, France

Le maire socialiste de la Chapelle-sur-Erdre, près de Nantes, a décidé d'imiter son collègue de Langouët en Ille-et-Villaine. Il vient de publier un arrêté municipal interdisant l'utilisation de pesticides à moins de 150 mètres des habitations et des équipements publics.

L'adjoint en charge de l'agriculture Jean-Noël Le Bossé devant un champ concerné par l'arrêté anti-pesticides.
L'adjoint en charge de l'agriculture Jean-Noël Le Bossé devant un champ concerné par l'arrêté anti-pesticides. © Radio France - Pascale Boucherie

Alors que la consultation citoyenne sur l'utilisation des pesticides est désormais publiée sur les sites des ministères de l'agriculture, de la santé et de la transition écologique, le maire socialiste de la Chapelle sur Erdre a décidé d'imiter son collègue de Langouët en Ille-et-Villaine. Fabrice Roussel a pris ce lundi) un arrêté municipal interdisant l'utilisation de pesticides à moins de 150 mètres des habitations et des équipements publics. 

50% des agriculteurs de la Chapelle-sur-Erdre sont concernés par cet arrêté, les autres font déjà du bio ou sont en reconversion.

Illustration en bord de champ au nord de la commune

Dés l'arrêté pris, France Bleu Loire Océan a cherché à connaître les conséquences pour les riverains et les agriculteurs. C'est Jean-Noël Le Bossé l'adjoint au maire en charge de l'environnement et de l'agriculture qui nous guide.

A gauche des maisons individuelles mitoyennes et de petits collectifs, à droite un champ de colza. Là sont utilisés sur une bande d'environ 150 mètres des pesticides.

Dans un champ de colza comme celui-ci on utilise des désherbants, des insecticides et parfois des fongicides" - Jean-Noël Le Bossé

Avec l'arrêté municipal anti-pesticides pris par le maire de la Chapelle sur Erdre,  l'agriculteur devra changer ses habitudes:

Cela peut devenir une prairie, ou un champ de sarrasin qui n'a pas besoin de pesticides, ou une culture bio"

Un arrêté anti-pesticides qui rassure cette mère de famille, voisine du champ Marlène :

Moi je suis pour l'arrêté. Je pense que ce serait bon d'arrêter les pesticides autours des habitations. Il y a beaucoup d'enfants qui jouent là et qui mangent des mûres. Moi je dis à ma fille de ne pas le faire. Cela peut être dangereux je pense" - Marlène

Avant de mettre en oeuvre son arrêté municipal, le maire de la Chapelle-sur-Erdre doit encore attendre la validation de la préfecture.

Marlène vit à proximité d'un champ où sont utilisés des pesticides. - Radio France
Marlène vit à proximité d'un champ où sont utilisés des pesticides. © Radio France - Pascale Boucherie
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu