Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Le télétravail, c'est essentiel", ce Tourangeau vote ce weekend à la convention citoyenne pour le climat

-
Par , France Bleu Touraine

Il avait été tiré au sort - avec 149 autres Français - en octobre dernier : le Tourangeau Hugues-Olivier Brillouin participe au vote finale de la convention citoyenne pour le climat, ce weekend. Les mesures retenues seront transmises au gouvernement.

Hugues Olivier Brillouin est photographe et a 60 ans. Il participe à la convention citoyenne pour le climat.
Hugues Olivier Brillouin est photographe et a 60 ans. Il participe à la convention citoyenne pour le climat. © Radio France - Manon Derdevet

Nous l'avions rencontré au début de l'aventure. Hugues-Olivier Brillouin, habitant de Saint-Quentin-sur-Indrois, près de Loches, retrouve ce weekend pour la septième et dernière fois les autres membres de la convention citoyenne pour le climat. Ils votent les mesures qui figureront dans le rapport final, rendu ce dimanche soir au gouvernement.

"Le télétravail, c'est essentiel"

Les votes ont débuté dès vendredi matin, au Conseil économique, social et environnemental à Paris - la semaine de 28 heures, notamment, a été rejetée. Alors que le dossier final prend forme, Hugues-Olivier Brillouin espère y voir au moins ces trois mesures : _"_La rénovation globale des bâtiments, le télétravail et la production d'énergies renouvelables locales. Elles se combinent".

L'essentiel, selon lui, c'est le télétravail. "50% des postes, aujourd'hui, de la population active, sont éligibles au télétravail. _Ça représenterait sur les routes, 50% des gaz d'échappement en moins_, chaque semaine. Le covid nous a montré que c'était une réalité possible."

Manque de temps

Alors que la convention citoyenne se réunit pour la dernière fois, Hugues-Olivier Brillouin ne cache pas qu'il aurait aimé poursuivre un peu plus le travail : "cette convention est merveilleuse mais on n'a pas eu assez de délibérations, tous ensembles, des mesures proposées par chaque groupe. On connaissait bien celles de notre groupe, mais pas suffisamment les autres. _Personnellement, j'aurais bien aimé avoir une ou deux sessions de plus_".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu