Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tri des déchets : en Centre-Alsace, à la moindre erreur, les ordures ne sont pas ramassées

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Des montagnes de poubelles s'entassent dans certains quartiers de Sélestat et dans les communes desservies par le SMICTOM Centre Alsace qui gère les déchets. Pourquoi ? parce qu'une erreur de tri peut conduire à un refus de ramassage.

Des déchets qui s'amoncellent
Des déchets qui s'amoncellent - DR

Entre le bac jaune réservé aux déchets à recycler et le gris, celui des ordures ménagères, les habitants, comme ce jeune-homme qui habite dans un quartier ouest de Sélestat, y perdent parfois leur latin. "Il y a quelques années les cartons à pizza souillés c'était la grise, ensuite c'était la jaune, ensuite ça a rechangé pour la grise". 

Et la moindre erreur de tri peut conduire à un refus de ramassage. "Il suffit d'avoir un sachet en plastique censé être dans la grise, qui est juste posé sur la jaune, elle est scotchée. Vous avez un scotch marqué mauvais tri". Le jeune-homme en a fait les frais à plusieurs reprises. Et comme les ramassages des bacs jaunes sont effectués tous les quinze jours, les déchets peuvent vite devenir volumineux.

Des modes d'emplois distribués régulièrement

Pour le Smictom d'Alsace Centrale qui gère les collectes, il n'y a aucune volonté de punir les habitants mais il faut protéger la chaîne de recyclage. "Le contenu du bac va être envoyé vers notre centre de tri à Scherwiller où il fera l'objet d'un tri manuel", explique Nicolas Pierraut, le directeur du Smictom d'Alsace-Centrale. 

"Si vous avez des restes de pizza ou de sauce tomate sur la chaîne de tri, cela va abîmer toutes les autres matières, comme le papier, et elles ne seront plus valorisées, les efforts des habitants n'auront servi à rien". En cas de doute le Smictom invite les habitants du Centre Alsace à se connecter sur son site internet et rappelle que des modes d'emploi sous forme d'affichettes sont régulièrement distribués.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess