Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Centre Val-de-Loire : les écologistes demandent la suspension du profulsocarbe, un herbicide

-
Par , France Bleu Orléans

Les élus écologistes du conseil régional du Centre Val-de-Loire demandent la suspension de l'utilisation du profulsocarbe, un herbicide utilisé par les agriculteurs sur les pommes de terre et les céréales. Motif invoqué : le profulsocarbe est très volatile et peut se retrouver sur d'autres cultures.

Champ de blé
Champ de blé © Maxppp - Rémy PERRIN

Dans un communiqué, le groupe écologiste du conseil régional du Centre Val-de-Loire demande l'interdiction du profulsocarbe, un herbicide utilisée par les agriculteurs céréaliers et producteurs de pommes de terre, qui sont nombreux dans la région.

Un herbicide très volatil

Pour Charles Fournier, porte-parole du groupe EELV et chef de file des écologistes aux élections régionales 2021, et Benoît Faucheux, président du groupe, les résultats d'une étude menée en 2019 et publiée le mois dernier par la direction générale de l'alimentation du ministère de l'agriculture démontrent que le prosulfocarbe, produit extrêmement volatil, "occasionne des pollutions et contaminations sur les cultures avoisinantes".

Et les écologistes rappellent qu'en Centre-Val de Loire, "la présence dans l’air du prosulfocarbe a été régulièrement mesurée en automne par Lig’Air dans les zones céréalières et des contaminations de récolte sont avérées (dont une récolte bio saisie)"

Enjeu de santé publique ?

Il s'agit d'un enjeu de santé publique et aussi de mise en péril de l'activité de producteurs qui n'utilisent pas cet herbicide et en retrouvent quand même sur leurs cultures, estiment les écologistes.

L'ancien président de la FDSEA dans le Loiret, Cédric Benoist, reconnaît que l'un des défauts du profulsocarbe est sa volatilité mais estime que "depuis quatre ans, le sujet est pris à bras le corps et que désormais, les conditions d'utilisation sont extrêmement réglementées et que les process de pulvérisation ont été grandement améliorés". 

Suspendre le profulsocarbe serait "une bêtise"

Mais pour le responsable syndical loirétain, "suspendre l'utilisation de cet herbicide serait une bêtise et mettrait en grande difficulté les producteurs de pommes de terre" qui l'utilisent au printemps et les céréaliers qui l'utilisent à l'automne.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess