Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Certains restent coincés et agonisent" : des pigeons délivrés de leurs filets sous le métro parisien

-
Par , France Bleu Paris

La RATP est intervenue ce mardi pour sauver les volatiles coincés dans un filet, sous le métro aérien. Des filets censés empêcher les pigeons d'accéder aux infrastructures mais dans lesquels les pigeons sont parfois pris au piège. L'association Paris Animaux Zoopolis alerte.

Une nacelle a été mobilisée par la RATP.
Une nacelle a été mobilisée par la RATP. - Paris Animaux Zoopolis

Il faut sauver les pigeons coincés. Ce mardi matin, la RATP est intervenue à la station de métro Jaurès, dans le 19e arrondissement de Paris, pour libérer des volatiles piégés dans un filet suspendu au plafond, dont le but est normalement de repousser les pigeons. Pourtant, dans les faits, certains parviennent à s'y installer : "il se retrouvent emprisonnés de ces filets, n'arrivent plus du tout à en sortir, et certains meurent d'épuisement, de faim, de soif", alerte Amandine Sanvisens, co-fondatrice de l'association Paris Animaux Zoopolis (PAZ) : "Ces filets, au fil du temps, se distendent, et on retrouve régulièrement des cadavres suspendus. Ce sont des animaux qui ont souffert, qui se sont débattus pour survivre et n'y sont pas parvenus."

"Ce système là tue les animaux, est archaïque"

Une nacelle a été mobilisée, et le chef de la ligne 5 était présent durant toute l'opération. Les pigeons ont tous été délivrés mais le filet est toujours en place, au grand dam d'Amandine Sanvisens, qui réclame le retrait de tous les filets, installés aussi notamment aux stations de métro Barbès, Bercy, Balard ou encore Cambronne. "Ce système là tue des animaux, est archaïque : nous souhaitons que la RATP repense ce système en prenant en considération la condition animale."

Soutien d'Hugo Clément et de Laurence Parisot

Cette mobilisation exceptionnelle de la RATP, selon la co-fondatrice, a été permise grâce à un large soutien public. "Suite à notre appel, des personnalités se sont mobilisées, notamment Hugo Clément, Greg Guillotin, Laurence Parisot. La mairie de Paris et du 19ème arrondissement, aussi", égrène Amandine Sanvisens : "C'est important, ça montre que même si les pigeons sont souvent méprisés et parfois détestés, aujourd'hui ils sont pris en considération." L'association PAZ Demande aussi le déploiement de plus de pigeonniers, entretenus régulièrement, dans les quartiers parisiens.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess