Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ces chênes de la forêt d'Amboise sont sélectionnés pour la charpente de Notre-Dame de Paris

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Touraine, France Bleu, France Bleu Paris

Des propriétaires de forêts tourangeaux font don de chênes centenaires pour l'élaboration de la charpente de Notre-Dame de Paris, suite à l'appel de leur coopérative Unisylva. Quelques-uns ont été choisis cette semaine en forêt d'Amboise.

Sélection de chênes centenaires à Amboise, pour la charpente de Notre-Dame De Paris
Sélection de chênes centenaires à Amboise, pour la charpente de Notre-Dame De Paris © Radio France - Romain Dézèque

Il y aura un peu de Touraine dans la future charpente de Notre-Dame de Paris. Plusieurs propriétaires forestiers privés ont répondu à l'appel de la coopérative Unisylva, afin de faire don de chênes centenaires. L'arbre idéal se doit d'être bien droit, faire entre 5 et 21 mètres de haut et avoir un diamètre supérieur à 50 cm. Et bien entendu, être sain. "Lorsqu'on repère un arbre, on a besoin d'en faire le tour afin de voir s'il n'y a pas de courbures", explique Alexis Ménard, directeur régional d'Unisylva. 

Sélection de chênes centenaires à Amboise, pour la charpente de Notre-Dame De Paris
Sélection de chênes centenaires à Amboise, pour la charpente de Notre-Dame De Paris © Radio France - Romain Dézèque

Sur les 1.500 adhérents du secteur Centre-Ouest, plusieurs propriétaires se sont signalés auprès de la coopérative. Ainsi, 110 chênes ont pu être référencés, dont quelques-uns sur la parcelle du grand-père d'Édouard, en forêt d'Amboise. "Quand on a su que la filière bois appelait les propriétaires à donner des chênes, mon grand-père n'a pas hésité. On est très fier de le faire, l'incendie de Notre-Dame nous a beaucoup touchés. Et c'est aussi l'utilité de ces arbres. On n'est pas à un arbre près, quand vous voyez notre forêt... donc si on peut donner un peu, c'est avec grand plaisir et beaucoup de cœur." 

L'arbre choisi est peint en rose pour être repéré par les bûcherons
L'arbre choisi est peint en rose pour être repéré par les bûcherons © Radio France - Romain Dézèque

Une fois l'arbre sélectionné, celui-ci est peint en rose afin que les bûcherons puissent le repérer. Ces chênes centenaires devront être abattus avant le 15 mars, avant la montée de sève. Ils sont marqués et pourront être identifiés un par un dans la charpente, une fois celle-ci achevée. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess