Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Charente-Maritime : début d'une étude scientifique européenne sur les déchets échoués sur nos plages

-
Par , France Bleu La Rochelle, France Bleu

Une étude scientifique débute sur une dizaine de plages de Charente-Maritime. Il s'agit de collecter des déchets pendant 5 ans pour à terme identifier leur provenance. Un vaste programme mené ailleurs en France, mais aussi dans 16 pays européens. Objectif à terme, réduire les déchets en mer.

Déchets en plastique sur une plage de Sainte-Marie-de-Ré
Déchets en plastique sur une plage de Sainte-Marie-de-Ré © Radio France - Gérald Paris

Charente-Maritime, France

Il ne s'agit pas d'une campagne classique de ramassages de déchets. Sur une dizaine de plages de Charente-Maritime, une collecte a débuté pour à terme mieux identifier la provenance de ces déchets. Deux plages de l’île d'Oléron sont concernées, à Fouras également ou encore à Sainte-Marie-de-Ré sur la plage de Port de Notre Dame ou à Saint-Clément-des-baleines sur la plage de Bas-Rhin. 

Une étude européenne pour à terme réduire la quantité des déchets dans les océans

En cette mi-janvier, l'Europe se penche sur le problèmes des déchets dans les océans, souvent du bois ou du plastique que l'on retrouve malheureusement sur nos plages. Il s'agit là, en France et au total dans 16 pays européens, de récolter périodiquement pendant 5 ans des déchets sur des plages ciblées ( 4 fois par an, en début d'année, en avril, avant l'été et à l'automne ) pour à terme, les classifier, les identifier et mieux cerner leur provenance. Cette étude européenne a pour ambition à moyen terme de réduire la quantité de ces déchets dans nos océans.

Deux éco-garde de l'Ile-de-Ré en train de collecter des déchets - Radio France
Deux éco-garde de l'Ile-de-Ré en train de collecter des déchets © Radio France - Gérald Paris

On trouve fréquemment du plastique - Yvan Sionneau, un des éco-garde -

Sur le terrain, concrètement, des plages peu fréquentées ont été retenues. Il ne s'agit pas de se rendre sur l'une d'entre elle nettoyée fréquemment par les agents de la commune, ni celles trop fréquentées par les touristes, non. La plage doit pouvoir être le témoin d'arrivée de déchets, uniquement de l'océan. 

A Sainte-Marie-de-Ré, trois éco-garde, des salariés payés en grande partie par le péage de l'Ile de Ré ont des gants, une pince en main, et une toile de jute pour récolter les déchets. Pour Yvan Sionneau, un des éco-garde " on trouve fréquemment du plastique, des morceaux de poches issues de la pêche, ou des petits cônes, des collecteurs pour les jeunes huîtres" 

Sur la plage ... un morceau de pare-choc d'une voiture !

D'autres pollutions moins classiques surgissent parfois ... comme ce morceau de pare-choc d'une voiture, peut-être une "deux chevaux". Des "macros" déchets qui seront ensuite envoyé au Cèdre, au centre de documentation, de recherche et d'expérimentation sur les pollutions accidentelles des eaux tout comme des "micros" déchets. Du sable sera également recueilli pour trouver des déchets inférieurs à 5 millimètres, allant même jusqu'au micron. 

Après analyse, l'étude scientifique tentera de déterminer ici ou là, la provenance des déchets. Pour Fabienne Legal, une des éco-garde qui mène l'opération, "il faut pouvoir savoir si la pollution vient de très loin, ou de près, et savoir si l'on peut la réduire en changeant parfois les pratiques de telle ou telle profession." Le chantier est immense, l'enjeu ne l'est pas moins.  

Pare-choc de voiture sur une plage de Sainte-Marie-de-Ré - Radio France
Pare-choc de voiture sur une plage de Sainte-Marie-de-Ré © Radio France - Gérald Paris
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu