Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Cher : Poubelles mal triées, poubelles refusées !

-
Par , France Bleu Berry

Attention aux mauvais trieurs : le syndicat des ordures ménagères SMICTREM, dans le Pays-Fort et le Sancerrois Val de Loire a décidé dorénavant de refuser les poubelles qui ne seront pas conformes.

Le Smictrem, dans le pays Fort et le Sancerrois, refuse dorénavant de ramasser les poubelles trop mal triées
Le Smictrem, dans le pays Fort et le Sancerrois, refuse dorénavant de ramasser les poubelles trop mal triées © Radio France - Michel Benoit

Département Cher, France

Le syndicat mixte de collecte et de traitement des résidus ménagers (Smictrem)  gère les déchets de 19.000 habitants, au Nord de Bourges, répartis sur 37 communes. Depuis le 1er octobre, les ordures ménagères qui contiennent trop de déchets recyclables ne sont plus ramassées. Un scotch avec le numéro du syndicat est apposé sur le bac pour inviter les mauvais trieurs à faire des efforts...  Les habitants sont appelés à un peu plus de civisme. Trier ses déchets, Olivette le fait avec intérêt. Elle amène régulièrement tout ce qui peut être valorisé dans le point de collecte de sa commune : " Le verre, les bouteilles plastiques,  les vieux vêtements et bien sûr les journaux et le papier. Je suis bio et écolo ! " 

Olivette applique à la lettre les consignes de tri. - Radio France
Olivette applique à la lettre les consignes de tri. © Radio France - Michel Benoit

Mais ce n'est pas le cas de tout le monde. Cette dame sait qu'elle pourrait faire mieux : " C'est vrai que je ne devrai pas mettre le papier avec mes ordures ménagères ! " Ce qui pose le plus problème, c'est le verre dans les sacs poubelles, les gros cartons et les déchets verts que l'on doit normalement emmener en déchetterie. Le syndicat a traité 4.700 tonnes d'ordures ménagères enfouies ou incinérées, c'est beaucoup trop pour son président, le maire de Feux, Julien Barbeau : " Cela ne peut plus continuer comme ça dans le sens où les réglementations nationales qui sont votées se durcissent toujours plus pour nous inciter à réduire nos volumes d'ordures ménagères. La pénalité, elle sera financière puisqu'il existe une taxe générale sur les activités polluantes qui est appelée à augmenter pour les collectivités et donc pour les usagers." 

Julien Barbeau, maire de Feux (Cher) et président du Smictrem. - Radio France
Julien Barbeau, maire de Feux (Cher) et président du Smictrem. © Radio France - Michel Benoit

Le souci c'est que les habitants doivent se déplacer au point de collecte ou en déchetterie pour tout ce qui est recyclable : " Ils devraient nous mettre des conteneurs à domicile avec un code couleur pour bien identifier ce qu'il faudra y mettre. " propose une habitante. Un frein dont le syndicat a conscience ;  il envisage d'équiper à terme les foyers de ces conteneurs, mais leur coût constitue un vrai problème.

Choix de la station

France Bleu