Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Clap de fin pour la décharge de Castries

-
Par , France Bleu Hérault

Le centre d'enfouissement des déchets inertes de Castries (Hérault) ne recevra plus d'ordures à partir de ce samedi 18h. Le casier numéro 2 est plein et il n'y en aura pas de troisième. Les déchets seront désormais envoyés par camion dans les départements voisins.

Un camion vide des déchets dans la décharge de Castries
Un camion vide des déchets dans la décharge de Castries © Radio France - Sébastien Garnier

Castries, France

"C'est un grand jour", lâche Philippe Saurel, président de Montpellier Métropole lors de la conférence de presse ce vendredi sur le site de la décharge de Castries. Après dix ans de services, la décharge va fermer définitivement ce samedi à 18h. Deux casiers sont remplis et le projet de troisième casier est abandonné. La décharge a reçu depuis 2008 plus de 800.000 tonnes de déchets

Les déchets exportés par camion

Avec le nouveau centre de tri Demeter, qui recevra à partir de début 2020 les cartons, plastiques et autres boîtes de conserve, et l'usine Ametyst pour les bio déchets, la Métropole compte réduire la part de déchets inertes. Ils n'iront plus a Castries, mais seront dispatchés dans la région

"Le nouveau plan régional de gestion des déchets ménagers que la loi a mis à notre disposition permet de traiter avec des départements voisins moyennant finance, nous allons essayer de trouver des sites les plus proches possible de Montpellier pour limiter la pollution des camions", explique le président de la Métropole Philippe Saurel. On parle de Montblanc près de Béziers, et deux sites dans le Gard et les Pyrénées-Orientales.

Philippe Saurel président de Montpellier Métropole : " les déchets iront dans des décharges de la région"

Castries sous surveillance 

Le site de Castries va continuer a être surveillé pendant 30 ans. Chaque année un CSS (comité de suivi de site) se réunira. Les opposants  seront très vigilants. 

"Les odeurs ne vont pas s'arrêter du jour au lendemain et on craint une pollution aux métaux du sous sol." (Jean-François Rousseau membre du collectif d'opposants)

À terme, des arbres seront plantés et des panneaux photovoltaïque installés sur le site de 7,5 hectares. 

Jean-François Rousseau membre du collectif des opposants à la décharge de Castries

Reportage de Sébastien Garnier

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu