Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Climat et environnement, deux thèmes insuffisamment traités dans les médias pour une majorité de Français

Par

Une majorité de Français souhaite que les médias accordent plus de place au traitement de l'urgence climatique et de l'environnement. C'est l'un des principaux enseignements du sixième baromètre Viavoice réalisé pour les Assises du journalisme qui se tiennent à Tours du 29 septembre au 1er octobre.

Image d'illustration. Image d'illustration.
Image d'illustration. © AFP - Adrien Fillon / NurPhoto / NurPhoto via AFP

Face à la fin de la crise sanitaire, les Français appellent à une mise à niveau de l’information sur la question climatique. Plus d'un Français sur deux (53%) estime en effet que les journalistes et les médias n’accordent pas assez de place aux questions posées par le changement climatique et l’environnement, c'est cinq points de plus qu’au début de la crise sanitaire. C'est l'un des enseignements du baromètre des Assises du journalisme. Il s'agit une étude Viavoice* réalisée en partenariat avec Radio France, France Télévisions, Le Journal du Dimanche et France Medias Monde, à l'occasion des Assises  internationales du journalisme qui se tiennent à Tours du 29 septembre au 1er octobre.

Publicité
Logo France Bleu

Seuls 11 % des Français se sentent "tout à fait" informés sur le changement climatique

Selon ce baromètre, seuls 11 % des Français déclarent se sentir "tout à fait" informés sur le changement climatique, et un Français sur deux se déclare "plutôt informé" sur la question. S'agissant de la génération la plus concernée, les 18-24 ans, près d'un jeune sur deux, (48%) se déclare à insuffisamment informé.

Conscients de l’urgence que représente le changement climatique, pour les Français, le temps n’est plus au décryptage. Plutôt qu'un traitement jugé anxiogène, catastrophiste et moralisant, ils en appellent à une information concrète porteuse de solution (51%), mais aussi vérifiée (42%) et pédagogique (35%) sur cette thématique.

En temps de crise et face à ces enjeux, les journalistes et les médias font face au défi de l’équilibre entre expertise scientifique et information. Près de six Français sur dix (57 %) pensent que les journalistes ne sont pas suffisamment outillés avec une culture scientifique insuffisante pour répondre aux nouvelles exigences de l’information. 

C’est donc, à la fois à une mise à niveau des formations de journalistes que les Français en appellent, mais aussi à une meilleure collaboration entre experts et journalistes. Concernant l’urgence climatique, 77 % des Français trouvent que la prise de parole des experts dans les médias est utile. Une majorité de Français (52%) déclarent d’abord vouloir connaitre précisément les domaines de spécialité des experts auxquels les médias donnent la parole, 38 % savoir qui finance leurs travaux et 10 % bénéficier d’une biographie de l’expert en question.

Le traitement médiatique de l’urgence sanitaire : un bilan mitigé

Les Français portent un jugement partagé sur la manière dont les journalistes ont traité la pandémie. Six Français sur dix jugent par exemple que les médias lui ont accordé une place trop importante. Comme lors du précédent baromètre en octobre 2020, les mots « excessive », « anxiogène » et « catastrophiste » forment encore le trio de tête pour qualifier la nature du traitement médiatique de la crise sanitaire.

Mais les Français mettent surtout en cause l’utilité de l’information délivrée par les médias : 36 % jugent que l’information qui leur a été proposée par les journalistes a été inutile pour leur vie quotidienne, soit six points de plus qu’en octobre 2020 (18 % estimant même qu’elle a été "néfaste", soit 4 points au dessus de la dernière édition.

*Interviews réalisées en ligne, du 1er au 4 septembre 2021, auprès d’un échantillon de 1.000 personnes représentatif de la population française de 18 ans et plus. Représentativité par la méthode des quotas appliquée aux critères suivants : sexe, âge, profession, région et catégorie d’agglomération.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu