Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Climat : Greta Thunberg et quinze autres jeunes lancent une action en justice contre cinq pays dont la France

-
Par , France Bleu

Seize jeunes, dont l'activiste suédoise Greta Thunberg, lancent une action en justice contre cinq pays, dont la France, pour inaction climatique. Une offensive annoncée ce lundi à New York, au sommet de l'ONU sur le climat.

 La militante suédoise Greta Thunberg lors de son discours devant les dirigeants de l'ONU ce lundi.
La militante suédoise Greta Thunberg lors de son discours devant les dirigeants de l'ONU ce lundi. © AFP - SPENCER PLATT/GETTY IMAGES NORTH AMERICA

Après les marches pour le climat les vendredi pour protester contre l'inaction climatique, ils passent à l'action en justice : seize jeunes, dont l'activiste suédoise Greta Thunberg, ont annoncé ce lundi qu'ils attaquaient cinq pays dont la France, en dénonçant à New York l'inaction des dirigeants comme une atteinte à la convention de l'ONU sur les droits de l'enfant. Cette plainte inédite, déposée par seize jeunes âgés de 8 à 17 ans et venus de douze pays, avec l'aide du cabinet international d'avocats Hausfeld et la bénédiction de l'Unicef, vise cinq pays pollueurs : France, Allemagne, Argentine, Brésil et Turquie.

Une atteinte aux droits de l'enfant 

Bien que les dirigeants du monde aient signé cette convention il y a 30 ans, par laquelle ils s'engagent à protéger la santé et les droits des enfants, "ils n'ont pas tenu leurs engagements", a déclaré l'égérie suédoise du climat, en marge du sommet sur le climat de l'ONU lors duquel elle a à nouveau dénoncé l'inaction des dirigeants face à l'urgence climatique.

La quasi-totalité des pays, États-Unis exceptés, ont ratifié cette convention censée protéger la santé et les droits des enfants, et pourtant, "chacun de nous a vu ses droits violés et reniés. Nos avenirs sont en train d'être détruits", a précisé Alexandria Villasenor, parfois surnommée la Greta Thunberg américaine.

Des recommandations établies par le comité des droits de l'enfant de l'ONU

Cette plainte s'inscrit dans le cadre d'un "protocole optionnel" méconnu de la convention : il autorise depuis 2014 des enfants à porter plainte devant le comité des droits de l'enfant de l'ONU, s'ils estiment que leurs droits sont bafoués. Le comité est censé enquêter sur les violations présumées, puis faire des recommandations aux Etats visés pour y mettre fin. Les recommandations ne sont pas contraignantes, mais les 44 pays ayant ratifié ce protocole s'engagent en principe à les respecter, a expliqué Michael Hausfeld, qui espère que des recommandations seront faites dans les 12 mois qui viennent.

Des pollueurs influents au sein des pays riches 

Les cinq pays visés par la plainte figurent parmi les grands pollueurs de la planète, et sont influents au sein du club des pays riches du G20. Ce qui leur a valu d'être épinglés, plutôt que les Etats-Unis, la Chine ou l'Inde, plus gros émetteurs au monde, qui eux n'ont pas ratifié ce protocole.
De vieux pays industriels comme la France et l'Allemagne sont responsables d'une large part historique des émissions, même si aujourd'hui ils ne sont pas les plus gros émetteurs de gaz à effet de serre, a fait valoir le cabinet Hausfeld.

"Comment osez-vous ?" demande Greta Thunberg aux dirigeants 

A l'ouverture de ce sommet pour le climat de l'ONU, Greta Thunberg a prononcé un discours qui a bousculé les dirigeants des différents pays. "Je ne devrais pas être là, je devrais être à l'école, de l'autre côté de l'océan", a lancé la lycéenne, la voix tremblante de colère et d'émotion. "Comment osez-vous? Vous avez volé mes rêves et mon enfance avec vos paroles creuses". "Des écosystèmes entiers s'effondrent, nous sommes au début d'une extinction de masse, et tout ce dont vous parlez, c'est d'argent, et des contes de fées de croissance économique éternelle? Comment osez-vous !" a-t-elle martelé. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess